MENU
Comparateur de prêt immobilier
Comparez les offres de prêt pour réaliser votre acquisition
Faites une demande en ligne
Partager sur

Les professionnels de l’immobilier gardent un bon moral. Les trois quarts d’entre eux (77%) se déclarent optimistes pour les 12 prochains mois, révèle le onzième baromètre Crédit Foncier/CSA publié ce mercredi 2 mai. Les plus optimistes travaillent en Île-de-France (89%). Les professionnels se montrent légèrement plus frileux (75%) en province.

Un moral en berne par rapport à septembre

Niveau bas des taux d’intérêt (94%), dynamisme du marché (79%) et contexte économique (74%)… L’optimisme des professionnels trahit une conjoncture favorable. Le dynamisme du marché les rassure. 42% d’entre eux estiment qu’il s’est stabilisé, quand 32% affirment qu’il s’est amélioré. Dans le neuf, 45% des professionnels estiment que le niveau des transactions devrait se maintenir et 32% qu’il devrait progresser.

Du côté des prix, plus de la moitié des professionnels du secteur (56%) pensent qu’ils vont rester stables. Dans l’ancien, les professionnels ont encore un meilleur moral. Plus de la moitié d’entre eux (53%) estime que les prix vont se stabiliser. Ils sont presque autant (52%) à anticiper une stabilité des prix. Malgré ces bons résultats, les professionnels de l’immobilier se montrent moins enthousiastes qu’en septembre dernier (82%).

Les professionnels acceptent la loi ELAN

Pour les professionnels de l’immobilier, la suppression de l’APL accession résonne comme une mesure catastrophique. Cette aide « représente jusqu’à 25% de la mensualité des 40 à 45 000 ménages qui en bénéficient chaque année » explique Nicolas Pécourt au Crédit Foncier dans Le Figaro. Les trois quarts des professionnels du secteur (74%) réclament son rétablissement. APL accession, Pinel ou encore PTZ… Le secteur s’inquiète du recul des aides de l’Etat.

Cette nouvelle politique doit inciter les Français à rediriger l’épargne vers d’autres pans de l’économie. Les professionnels approuvent en revanche les mesures du projet de loi ELAN. Ils apprécient la simplification des normes et procédures d’urbanisme (70%), la revitalisation des centres-villes (41%), la lutte contre les recours abusifs (39%), la rénovation énergétique et la transformation des bureaux en logements (27%).

Faire une demande en ligne
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne