MENU

Une vente immobilière se conclut plus vite à Paris. Comptez 41 jours pour la moitié des ventes, d’après le nouvel outil du site Meilleursagents. C’est moins que les 54 jours de délai trois ans auparavant, rapporte Le Figaro. Dans le reste du pays, le délai entre la mise sur le marché et le retrait de l’offre varie entre 60 et 90 jours.

Une vente en l’espace de 5 jours

Cette rapidité trahit un « marché dynamique marqué par une pénurie de logements », explique Sébastien de Lafond, président et cofondateur de Meilleursagents. La demande ne faiblit pas sur le marché parisien. Résultat, les vendeurs continuent de mettre leurs biens en vente au-dessus du prix du marché. Ce réflexe ralentit le processus de vente, mais un appartement proposé au prix du marché peut trouver preneur en moins d’une semaine.

Tout dépend en fait du profil des acheteurs. « Certains appartements peuvent être vendus en cinq jours. Nous avons affaire à des acheteurs qui savent ce qu’ils veulent, sont très bien informés sur les prix et ont déjà ficelé leur dossier de crédit. Ils ne tergiversent plus. Ce sont souvent des particuliers qui cherchent depuis six mois, qui ont « pris une porte » parce qu’ils ont trop traîné et ont retenu la leçon », analyse Sébastien de Lafond.

Un phénomène propre aux grandes villes

Les délais de vente très courts ne concernent pas que la capitale. Le phénomène touche aussi la plupart des dix autres plus grandes villes de France. En l’espace de trois ans, la vente d’un bien à Bordeaux (Gironde) est tombé de 68 à 48 jours. Même situation à Lille (Nord), où le délai pour signer un compromis de vente s’est réduit de 16 jours depuis 2015. Pour la ville de Nantes (Loire-Atlantique), comptez même 22 jours en moins pour la même opération !

Deux villes en revanche marquent un peu le pas. C’est le cas de Nice (Alpes Maritimes) et Montpellier (Hérault). Du côté de la promenade des anglais, 84 jours sont nécessaires pour trouver un acheteur. Comptez 79 jours aux portes de la Camargue. Le délai de vente parisien pourrait-il encore baisser ? Peu probable, estime Sébastien de Lafond. « Ce n’est pas souhaitable car il n’est pas bon d’acheter un logement trop vite. Il s’agit d’un investissement lourd et de long terme » souligne le responsable.

Faire une demande en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne