MENU

La population française vieillit, mais le viager reste confidentiel. Ce marché représente 5 000 transactions par an, soit 0,5 % des ventes immobilières. Le secteur enregistre pourtant une croissance annuelle de +5% d’après le baromètre de L’Institut d’Expertise et de Formation au Viager (IEFV), rapporte Se Loger le 16 février dernier.

715 euros de rente viagère en moyenne

Deux régions arrivent en tête. L’Ile-de-France concentre 40% des opérations, quand la Côte d’Azur en capte 25%. Contrairement au marché immobilier classique, les grandes métropoles ne concentrent pas l’essentiel des ventes viagères (12%). Dans 90% des cas, l’opération concerne un viager occupé. Dans 56% des cas, il s’agit d’une maison et non d’un appartement. Plus d’une opération sur trois présente un caractère intrafamilial.

Les vendeurs ont en moyenne 74 ans, mais ce chiffre couvre de grandes disparités. Dans le détail, 51% des vendeurs ont entre 75 et 85 ans. Plus intéressants pour les acheteurs, 20% des viagers concernent un vendeur de plus de 85 ans. En revanche, les vendeurs de 70 à 75 ans représentent 19%. Enfin, 11% des transactions concernent des vendeurs de moins de 70 ans. La rente viagère qu’ils obtiennent s’élève en moyenne à 715 euros mensuels.

+50% de revenus pour les vendeurs

Près d’un vendeur sur deux (46%) espère améliorer sa solvabilité et sa protection familiale grâce à la rente viagère. Cette somme représente un complément de retraite. Autre avantage du système, la rente est réversible en faveur du conjoint survivant en totalité, gratuitement et sans conditions. Près de 20% des vendeurs voient dans le viager un moyen d’améliorer leur bien-être. Enfin, 19% d’entre eux utilisent cette option pour aider leurs enfants.

En moyenne, les vendeurs augmentent leurs revenus de +50% et leur patrimoine financier de +150% grâce au viager. Cette hausse prend en compte le  capital initial versé au moment de la signature du contrat de vente. La plupart des investisseurs (70%) sont des couples entre 40 et 50 ans. Du leur côté, la rentabilité annuelle avoisine les 6 à 8% sur une longue période. C’est un rendement supérieur à celui de l’ancien locatif (4,5%) ou de l’assurance vie (2%).

Faire une demande en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les prêts immobiliers