MENU
Comparateur de prêt immobilier
Comparez les offres de prêt pour réaliser votre acquisition
Faites une demande en ligne
Partager sur

Taux d’endettement : pas toujours facile de le respecter

Le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) veille depuis le début de l’année à ce que les banques respectent le taux d‘endettement de 33 % imposé pour octroyer un crédit immobilier à leurs clients. Accusées d’avoir fait preuve de souplesse, les banques accordaient effectivement des crédits à des ménages dépassant ce taux, estimant que malgré tout, les mensualités étaient remboursables.

Un problème se pose aujourd’hui : nombre de ménages sont exclus du crédit. Il existe pourtant une solution que les Caisses d’Épargne ont sorti de leur chapeau : la mensualité progressive.

Qu’est-ce que la mensualité progressive ?

Les Caisses d’Épargne avaient mis de côté cette solution, le crédit immobilier étant naturellement stimulé par des taux de plus en plus bas. Aujourd’hui, de nombreux ménages ne parviennent plus à concrétiser leur projet immobilier, il est donc temps de reparler de mensualités progressives. Mais en quoi cela consiste-t-il concrètement ?

C’est très simple, tout est dans le nom de ce principe. Pour baisser le taux d’endettement des ménages, les premières mensualités sont plus faibles et augmentent au fur et à mesure. Le montant de ces mensualités augmente de 1 % par an pour les primo-accédants et de 1,5 % pour les investisseurs.

Si cela ouvre les portes du crédit à une population plus large, il y a bien sûr une contrepartie : le coût total du crédit est plus élevé.

La mensualité progressive est-elle dangereuse ?

C’est une question légitime. En effet, si le taux d’endettement est réduit en début de crédit, la mensualité augmente et pourrait pénaliser les ménages. Or, la Caisse d’Épargne mise ici sur le fait que les emprunteurs vont voir leur revenu augmenter au fil des années et de leur carrière, ce qui leur permettra d’assumer pleinement des mensualités plus élevées à l’avenir. De plus, il reste toujours possible d’envisager une renégociation ou un rachat de crédit immobilier afin d’allonger la durée du crédit et de réduire le montant remboursé chaque mois.

Le conseil de François !
Si la mensualité progressive vous fait peur, pourquoi ne pas comparer les taux de crédit immobilier avec lesfurets ? Cette solution gratuite et sans engagement pourrait bien vous permettre de réduire le coût total du crédit et donc vos mensualités afin de respecter le taux d’endettement de 33 %.
Faire une demande en ligne
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne