MENU

Un emprunt immobilier plus long, le Graal pour accéder à la propriété ? Pascal Beuvelet, président du réseau In&Fi Crédits, pense que l’allongement de la durée des prêts permettra de « solvabiliser le plus grand nombre de candidats à l’acquisition ». Ce mercredi 26 septembre, Libération met cependant en garde contre le crédit sur 35 ans.

Ralentissement du marché

Les taux du crédit immobilier ont atteint un niveau plancher. Dans le même temps, les prix continuent de grimper. La hausse en Ile-de-France atteint +4,8% en un an au deuxième trimestre 2018, d’après la Chambre des Notaires. L’augmentation s’affiche encore plus spectaculaire à Paris (+7,1%) sur la même période. Les capitales régionales comme Lille (+3%), Lyon et Marseille (+4,1%) ou encore Nantes (+4,3%) suivent la même tendance. Difficile pour certains d’emprunter davantage.

Les taux bas ne suffisent plus. « La hausse des prix est là et certains ménages, avec leurs revenus, n’arrivent plus à l’absorber », reconnaît Cécile Roquelaure, directrice des études du courtier Empruntis. Suppression de l’APL accession, restriction du prêt à taux zéro (PTZ) Les Français modestes souffrent du recul des aides à l’accession à la propriété. Pour dynamiser les ventes, certains professionnels du crédit immobilier plaident pour allonger sa durée jusqu’à 35 ans.

Vers une baisse des prix ?

Cette solution présente toutefois des risques, dans le cas où les prix de l’immobilier viendraient à chuter. Le souscripteur d’un emprunt à 35 ans se retrouverait ainsi « à la tête d’un patrimoine immobilier en perte de valeur et avec une dette au très long cours », prévient Libération. Certains professionnels du secteur bancaire estiment avoir déjà bien assez rallongé la durée des prêts et assoupli les conditions d’octroi. Les emprunts sur plus de 30 ans restent marginaux.

Seul le Crédit foncier communal d’Alsace et de Lorraine propose à ce jour des prêts aussi longs. Plutôt que de rallonger les crédits, certains établissements financiers préfèrent attendre que les prix repartent à la baisse. Ce phénomène pourrait se produire dès 2019 « avec la hausse des taux décidée par la Banque Centrale Européenne », prévoit le courtier MeilleursAgents. Mieux vaut y réfléchir à deux fois avant de contracter un crédit immobilier aussi long.

Faire une demande en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne