MENU

D’après le baromètre LPI-Se Loger, la hausse des prix dans le neuf s’est tassée en l’espace d’un an (+3%). Ces trois derniers mois, les prix au mètre carré accusent même une légère baisse (-0,9%). Le phénomène traduirait une baisse de la demande, suite à la disparition de certaines aides publiques comme l’APL accession.

4 138 euros du mètre carré

Ce « recul des prix n’a rien d’exceptionnel au début du printemps » tempère Michel Mouillart, professeur d’économie à l’université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre. Dans l’immobilier neuf, le mètre carré coûte désormais 4 138 euros en moyenne. Sur ces trois derniers mois, les prix ont davantage baissé pour les maisons (-1,9%) que pour les appartements (-0,7%). Pourtant, ces chiffres masquent des différences importantes selon le type de bien.

Pour commencer, le mètre carré coûte presque deux fois plus cher pour un appartement que pour une maison individuelle. Les logements neufs en ville restent très recherchés. Ces biens bénéficient de leur proximité avec les services et les bassins d’emploi. Comptez en moyenne 2 461 euros du mètre carré pour une maison… contre 4 821 euros pour un appartement ! Cependant, le prix des maisons neuves progresse plus que celui des appartements.

Forte hausse pour les maisons

Les Français rêvent de plus en plus d’un petit pavillon, pour associer cadre de vie agréable et proximité du lieu de travail. Pour cette raison, la plus forte hausse des prix au mètre carré en un an concerne les maisons neuves (+5,1%). Le prix du mètre carré pour un appartement (+2,5%) montre une escalade plus modérée en l’espace d’un an. En début d’année, le ralentissement du marché a directement affecté les mises en chantier de logements neufs.

De janvier à mars derniers, les promoteurs ont lancé moins de constructions (-3,4%) par rapport à 2017. Pour rappel, le gouvernement a décidé de moins soutenir l’immobilier. L’Etat souhaite que les Français placent leur épargne dans l’économie réelle plutôt que dans la pierre. Les Français rêvent cependant toujours de devenir propriétaires de leur résidence principale. Cette envie reste notamment très marquée chez les moins de 35 ans.

Faire une demande en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne