MENU

Les transactions immobilières augmentent à la faveur des taux de crédits très bas. Le marché des résidences secondaires pourrait profiter de l’embellie. 40% des Français qui n’en possèdent pas encore souhaiteraient en acquérir une, révèle le Crédit Foncier dans une étude publiée le 15 juin dernier.

L’appel du bord de mer

L’Insee dénombre 3,4 millions de résidences secondaires, c’est-à-dire 10 % du parc total de logements. C’est un marché qui a le vent en poupe. L’hexagone compte +28% de résidences secondaires en plus qu’il y a trente ans (période 1987-2017). Ce bien immobilier attire de plus en plus les Français, qui se voient plutôt acheter un bien en bord de mer (60%), loin devant la campagne (21%) et la montagne (15%). Seuls 3% des sondés envisagent un pied-à-terre en ville.

Ce sont surtout les jeunes qui aspirent à devenir propriétaires d’une résidence secondaire. Dans la tranche d’âge des 25 à 34 ans, près de six acheteurs sur dix (55%) rêvent d’une résidence secondaire. Cette proportion tombe à moins d’un sur deux (46%) dans la tranche d’âge des 35 à 49 ans. L’envie décline de plus en plus avec l’âge. Moins d’un senior sur trois (28%) se laisserait tenter entre 50 et 64 ans. Seul un acheteur sur cinq (20%) de 65 ans et plus serait prêt à tenter l’aventure.

Une maison de vacances

L’achat d’une résidence secondaire reste un projet au long cours, rappelle Les Echos. Un Français sur trois (33%) intéressé par ce type d’opération préfère planifier un investissement à long terme. Le désir d’acheter s’avère plus prononcé chez les locataires (44%) que chez les propriétaires de leur résidence principale (36%). La résidence secondaire représente une forme d’évasion du quotidien, c’est pourquoi elle attire surtout les habitants des grandes villes.

Dans les communes de plus de 100 000 habitants, près d’un habitant sur deux (47%) souhaite acheter une résidence secondaire. Quand ils concrétisent leur envie, les Français se tournent plutôt vers une maison (57%) que vers un appartement (43%). Ils se tournent surtout vers le Sud et le Grand Ouest. Seul un propriétaire de résidence secondaire sur quatre (26%) a hérité son bien, une proportion plus élevée que pour les résidences principales.

Faire une demande en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne