Comparateur de prêt immobilier
Comparez les offres de prêt pour réaliser votre acquisition
Faites une demande en ligne
Partager sur

L’immobilier en janvier 2022

En ce début d’année 2022, la production de prêts immobiliers est toujours ralentie et elle recule de 2,1 % en trimestre glissant. Par rapport à janvier 2021, le nombre de prêts accordés est également en recul de 9,2 %. En revanche, la production de crédits à augmenté de 5 % en janvier. La raison mise en évidence par l’Observatoire Crédit Logement est que les acheteurs ont maintenant un apport plus important et qu’ils empruntent des sommes plus élevées pour acquérir des logements plus chers.

Par rapport au mois de décembre, les taux immobiliers restent stables avec un taux moyen de 1,07 % en janvier 2022. Ce dernier est d’ailleurs très bas depuis le mois d’avril 2021 (pour le 10ème mois consécutif).

Comme contexte, l’Observatoire Crédit Logement nous donne les informations suivantes : « En dépit de la persistance de l’inflation et du renforcement des tensions sur les marchés obligataires, les établissements bancaires maintiennent les taux d’intérêt à des niveaux exceptionnellement favorables pour le 10ème mois consécutif, à 1,07 % en janvier. L’objectif reste de limiter les conséquences du durcissement des conditions d’octroi des crédits aux particuliers imposé par les autorités françaises de contrôle des banques et dont la stricte application pèse maintenant plus lourdement sur leurs offres. », explique le communiqué de l’institut.

Les conditions pour emprunter restent donc très avantageuses malgré la mise en place des nouvelles recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) au 1er janvier 2022.

Quel taux pour votre prêt ?
Je compare

En conséquence du durcissement des conditions d’octroi des prêts, la durée moyenne d’un prêt a augmenté pour atteindre 242 mois en janvier 2021 (soit 20,2 ans) afin d’absorber la hausse des prix du logement mais aussi la demande en apport personnel plus important des banques.

EN BREF

  • Le taux immobilier moyen reste très bas à 1,07 % au mois de janvier 2022.
  • La production de prêts continue de ralentir mais les banques soutiennent la demande des particuliers, en particulier les primo-accédants qui demandent des prêts longue durée.
  • La durée moyenne des prêts est en hausse (242 mois en janvier 2021 contre 240,2 mois en décembre 2021).

Les taux immobiliers en janvier 2022

Le tableau ci-dessous permet de comparer les variations des taux immobiliers d’un mois sur l’autre, dans notre cas entre janvier 2022 et décembre 2021. Pour vous permettre de voir facilement les changements, nous nous sommes permis d’ajouter un code couleur pour les gains ou les pertes de points de base en fonction des durées d’emprunt. Comme vous pouvez le voir, le taux moyen augmente de 0,01 point pour arriver à 1,07 % en janvier 2022. C’est aussi le cas pour les taux des prêts sur 15, 20 et 25 ans qui augmentent de 0,01 ou 0,02 points par rapport au mois dernier. C’est une variation négligeable mais qui pourrait annoncer une éventuelle remontée des taux dans les prochains mois.

Durée de prêt Janvier 2022 Décembre 2021
Taux moyen 1,07 % (+ 0,01) 1,06 %
15 ans 0,88 % (+ 0,02) 0,86 %
20 ans 1.00 % (+ 0,01) 0,99 %
25 ans 1,15 % (+ 0,02) 1,13 %

Source : Observatoire Crédit Logement / CSA

Trouver le meilleur taux immobilier avec lesfurets

Avec des taux immobiliers aussi bas, le contexte reste très favorable pour acquérir un bien en ce début d’année 2022. Pour vous accompagner dans cette grande aventure, nos partenaires courtiers en crédit immobilier sont à votre disposition pour vous aider dans vos recherches afin de trouver le prêt au meilleur taux, que vous souhaitiez acquérir votre résidence principale ou investir dans le locatif.

Si vous souhaitez obtenir une estimation encore plus pointue, notre simulateur vous permet d’avoir des données précises en fonction de votre projet. Il vous suffit de renseigner le code postal de la ville où vous souhaitez acheter pour voir les taux que vous pourriez obtenir pour un prêt de 7, 10, 15, 20 ou 25 ans.

Comme nous le disions plus haut, les nouvelles recommandations du HCSF rendent les banques plus sélectives dans les dossiers qu’elles vont financer. Toutefois, pour les primo-accédants, les banques peuvent obtenir des dérogations pour 20 % d’entre eux : c’est-à-dire aller au-delà de 25 ans pour la durée d’emprunt et à plus de 35 % de taux d’endettement si le reste à vivre est suffisant. Il est recommandé de les rassurer en disposant d’un bon apport.

Mais obtenir un prêt intéressant ne fait pas tout et il ne faut pas oublier l’assurance emprunteur. Elle peut représenter une part non négligeable de votre mensualité. Vous pouvez profiter de la délégation d’assurance : c’est à dire que vous n’êtes pas obligé d’accepter l’assurance que votre banque vous propose et que vous pouvez comparer les offres d’autres établissements. Toutefois, vous devez opter pour une assurance de prêt qui propose des garanties équivalentes ou supérieures au contrat de la banque.

Le conseil de François !
Avec la proposition de loi sur la résiliation de l’assurance emprunteur, le questionnaire médical pourrait être supprimé pour certains prêts (ceux de moins de 200 000 € et qui se terminent avant le 60ème anniversaire de l’acheteur). C’est une bonne nouvelle qui pourrait alléger la facture de nombreux futurs emprunteurs !
Faire une demande en ligne
Partager sur
Faire une demande en ligne