MENU
Comparateur de prêt immobilier
Comparez les offres de prêt pour réaliser votre acquisition
Faites une demande en ligne
Partager sur

Quelles solutions pour remplacer les visites physiques ?

Les visites virtuelles de bien immobilier existent déjà depuis plusieurs années. Ainsi dans certains cas, il devient possible d’obtenir un premier aperçu d’un bien et d’examiner certains critères comme la superficie, la disposition des pièces, etc.. Néanmoins avec les différentes phases d’isolement liées à l’épidémie de Covid-19, ces pratiques virtuelles se sont progressivement accrues.

Par exemple, lors du premier confinement du 17 mars au 10 mai 2020, on a pu constater que 4.478.038 personnes ont cherché un logement sur le site de mise en relation immobilière PAP, avec pas moins de 42.173.794 pages qui ont été visitées. Faute de pouvoir visiter « physiquement » un bien pour concrétiser un achat immobilier, les visites virtuelles connaissent ainsi un regain d’intérêt, non seulement pour les futurs locataires, mais aussi pour les acheteurs.

Les annonces avec visites virtuelles plus efficaces ?

Lorsque la visite virtuelle 3D est disponible, elle permet d’augmenter largement les contacts entre vendeurs et acheteurs, de l’ordre de 76%. En moyenne, une annonce immobilière qui ne met pas à disposition une visite numérique disparaît au bout de 37 jours de publication. Lorsque la visite est disponible, ce délai tombe à 22 jours. De fait, les professionnels du secteur sont désormais nombreux à tabler sur cet outil numérique pour passer le cap du deuxième confinement.

Et les chiffres, encore une fois, permettent d’espérer : depuis la fin du mois d’octobre 2020, près de 85% des acheteurs potentiels et 82% des locataires manifestaient une intention réelle de poursuivre leurs recherches, par le biais de la visite immobilière.

La visite virtuelle a ses limites

Bien évidemment, la visite virtuelle d’un bien immobilier a ses limites. En effet, il peut être essentiel dans bon nombre de cas de concrétiser un acte d’achat par une visite physique, préoccupation relevée notamment par une étude menée par PAP : près de 61,72% de locataires confirment ainsi le besoin de visiter physiquement un bien afin de mener à son terme une transaction immobilière.

Cette étude est renforcée dans sa légitimité par les chiffres d’une étude annexe, menée par OpinionWay pour SeLoger. En effet, 84% des personnes sondées expriment le besoin de se rendre physiquement sur place avant de prendre une décision. On constate cependant que les « milléniaux » font preuve de moins de frilosité : les moins de 35 seraient près de 28% à accepter de signer un acte de vente ou de contrat de location sans avoir visité physiquement physiquement le bien au préalable.

Faire une demande en ligne
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne