Courtier en crédit immobilier

Découvrez pourquoi faire appel à un courtier en crédit immobilier et comment le choisir avec lesfurets.

Faire une simulation détaillée
0.4%
sur 7 ans
0.5%
sur 10 ans
0.58%
sur 15 ans
0.88%
sur 20 ans
1.06%
sur 25 ans
Consulter le baromètre des taux
Évaluez la faisabilité de votre projet en 2 min chrono
En quelques clics, on vous dit si vous pouvez financer la maison ou l'appart de vos rêves.
Les offres de plus de 120 banques passées au crible
Nous sélectionnons avec vous l'offre la plus adaptée à vos besoins. Les choses se concrétisent !
Pour vous faciliter la vie, on s'occupe de la paperasse
Nous restons à vos côtés de la constitution de votre dossier à la signature de votre prêt.

Nos partenaires prêt immobilier

Courtiers prêt immobilier

Sommaire


Qu’est-ce qu’un courtier immobilier ?

Le courtier en prêt immobilier, ou intermédiaire en opération de banque (IOB), est comme son nom l’indique un intermédiaire mandaté par un emprunteur pour trouver à sa place un prêt immobilier aux meilleures conditions et aux meilleurs taux immobilier.

 

Souvent issu du milieu bancaire et disposant à ce titre de connaissances et d’un réseau approfondi, la spécialité du courtier immobilier est la recherche des taux d’intérêt les plus compétitifs. Pour ce faire, il vous accompagne à toutes les étapes de votre projet immobilier, jusqu’à la signature du prêt et de l’acte notarié.

Quel est le rôle d'un courtier immobilier en 2020 ?

Le rôle d'un courtier immobilier est de vous assurer de trouver un crédit immobilier. Chose toujours plus compliqué (mais pas impossible) à faire soi-même. Il est aussi de vous faire gagner de l'argent ! Comment ? En faisant l'intermédiaire entre l'emprunteur et la banque. De la recherche du bien immobilier jusqu'au déblocage des fonds.

Son seul objectif : trouver pour son client (vous), l'offre de financement la plus adaptée. Nous l'avons vu, il peut s'agir de trouver le meilleur taux, mais également négocier certaines conditions d'emprunt qui peuvent être importantes dans un cas précis et très diverses dans un autre. Il doit donc être capable de s'adapter entre un candidat à l'emprunt qui souhaitera des mensualités basses et un autre qui préfèrera une durée réduite.

Comment fonctionne le courtage en prêt immobilier ?

Tout d’abord, sachez qu’un courtier immobilier vous demandera les mêmes justificatifs qu’une banque pour constituer votre dossier de demande de prêt :

  • Vos 2 derniers avis d’imposition
  • Vos 3 dernières fiches de paye
  • Vos 3 derniers relevés bancaires
  • Un justificatif d’identité
  • Un justificatif de domicile
  • Et un compromis de vente

Ensuite, le courtage en crédit immobilier peut fonctionner de deux façons différentes :

  • Les courtiers en prêt immobilier disposent généralement d’un solide carnet d’adresses et d’une expérience qui leur ont permis d’établir de bons accords avec les banques.

Celles-ci lui fournissent alors les barèmes des taux immobiliers applicables en fonction de la durée de remboursement souhaité et de votre profil (revenus, profession, situation personnelle, épargne, taux d’endettement, etc.). Quand il monte votre dossier de demande de prêt immobilier, le courtier immobilier s’appuie alors sur ce tableau pour négocier au mieux les modalités de votre emprunt.

  • Grâce à sa connaissance du secteur et notamment de la politique commerciale de chaque établissement bancaire, le courtier en prêt immobilier négocie directement auprès d’une ou plusieurs banques.

Les éléments négociés par le courtier immobilier sont le taux d’intérêt, les mensualités de prêt immobilier, les frais de dossier ainsi que les éventuelles pénalités de remboursement anticipé en cas de rachat de crédit. Il vous propose ensuite une ou plusieurs offres de prêt immobilier clés en main.

Quelle que soit la méthode employée, le recours à un courtier en crédit immobilier permet d’économiser en moyenne entre 0,4 et 0,5 % sur le coût de votre prêt.

Pourquoi passer par un courtier en crédit immobilier ?

Les bonnes raisons de passer par un courtier en prêt immobilier ne manquent pas mais citons les deux principales :

  • Gagner du temps
  • Économiser de l’argent
  • Simplifier les démarches administratives liée à la demande d'offre de prêt

Vous vous en rendrez compte bien assez tôt, mais trouver les meilleures modalités de prêt immobilier et le meilleur taux n’a rien d’une sinécure.

Il faut constituer un dossier solide, travailler sur un plan de financement bien ficelé, éviter les pièges et disposer de temps pour comparer les offres de prêt immobilier. Tout ça, le courtier en crédit immobilier le fait à votre place ou vous y aide.

Grâce à son réseau, à son expérience et à son portefeuille clients, le meilleur courtier immobilier pour vous sera plus à même de construire un plan de financement imparable en un temps record ou d’obtenir des conditions de prêt avantageux et un bon taux. De plus, sa présence à toutes les étapes du processus d’achat peut s’avérer rassurante pour des primo-accédants ou des emprunteurs avec un profil compliqué, d’autant plus qu’il bénéficie généralement d’un taux d’acceptation élevé.

 

En effet, les courtiers immobiliers ne s’aventureront jamais à présenter un dossier bancal à une banque. Ils préféreront toujours prendre le temps de peaufiner votre plan de financement et votre dossier plutôt que de prendre le risque d’un refus de prêt, ce qui augmente très fortement les chances de concrétiser de votre projet de financement.

Faire appel à un courtier immobilier : quels avantages ?

Solliciter un courtier immobilier, c'est s'adresser à un expert du crédit immobilier. Ce partenaire de choix saura donc faire jouer son réseau et se tourner vers les banques les plus à même d'accepter votre dossier. Vous n'aurez donc pas ce travail de prospection à faire et croyez-nous, ça vaut le coup ! Un courtier vous fait donc gagner du temps sur ce point là mais également en réduisant les allers-retours entre refus et nouvelles demandes, ses demandes étant toutes adressées judicieusement à l'organisme de son réseau en lequel il a confiance.

En amont, il est aussi en capacité de vous aider à valoriser votre dossier de candidature à l'emprunt. Souvent négligé, ce point est important. En effet, un dossier solide constitué grâce aux conseils d'un courtier n'a que très peu de chances de se faire damer le pion par un dossier monté sans aide. L'inverse étant une pratique plus répandue.

D'autre part, le rôle d'un courtier en crédit immobilier est également de négocier pour vous auprès de l'organisme de financement que vous aurez choisi. Là encore il s'agit d'un avantage, puisque vous faites jouer les talents de négociateur d'un courtier pour obtenir, par exemple, les frais de remboursement anticipé les plus bas possible, ou un contrat d'assurance emprunteur en délégation moins coûteux que le contrat de groupe.

Combien coûte un courtier en crédit immobilier ?

Avant toute chose, il faut savoir que le règlement des frais de courtage est strictement encadré par la loi et qu’un courtier immobilier n’est payé que lorsque le dossier est accepté, c’est-à-dire à la signature de l’acte de notaire ou lors du déblocage des fonds.

Ensuite, il existe plusieurs modes de rémunération en fonction du courtier en emprunt immobilier :

  • Frais de courtage ou honoraires à la charge du client (entre 900 et 1 500 euros en moyenne).
  • Commission réglée par la banque en fonction du volume d’affaires apporté par le courtier immobilier (1 % du capital emprunté en règle générale).

Notez que depuis le 1er janvier 2013, les courtiers en crédit logement doivent obligatoirement indiquer à leurs clients le montant et les modalités de calcul des frais de courtage et des commissions qu’il perçoit des banques.

Quel que soit le mode de rémunération de votre courtier immobilier, vous serez quand même gagnant à l’arrivée puisque vous allez économiser un temps fou dans votre recherche de prêt immobilier mais surtout sur vos frais, les courtiers immobiliers étant plus à même d’obtenir auprès de votre banque l’exonération des frais de dossier ou la suppression des pénalités de remboursement anticipé en cas de rachat de crédit immobilier.

Sachez aussi que si vous passez en ligne, vous bénéficierez souvent d'une exonération des frais de courtage grâce à l'aide d'un courtier immobilier gratuit.

Courtier en ligne gratuit ou payant : quelle différence ?

La différence est simple. Le courtier prêt immobilier gratuit ne facturera rien à son client pour son aide, alors qu’un courtier payant facturera l’emprunteur des frais de courtage, en plus de recevoir une commission par l’organisme prêteur. Le deuxième cas de figure entraîne donc une plus grosse rémunération.

Les factures adressées à leur client par les courtiers payants représentent en général 1 à 2% du montant du prêt accordé.

Des frais de fonctionnement et d’installation différents

Si le recours à un courtier payant induit un paiement de la part de son client, contrairement au courtier immobilier gratuit, c’est tout simplement pour amortir, en quelque sorte, ses frais relatifs à sa condition. Ces derniers sont ainsi plus onéreux qu’un courtier en ligne gratuit.

 

Les coûts d’installation d’une franchise de courtier payant (droit d’entrée, licence, local…) peuvent dépasser les 150.000 €, quand un courtier en crédit immobilier gratuit peut atteindre les 10.000 €. De même, les frais de fonctionnement (marque, loyer…) sont plus élevés chez les courtiers payants et peuvent parfois atteindre près de la moitié de leur chiffre d’affaires.

Quelles sont les limites des courtiers immobiliers gratuits ?

Mais attention, la gratuité a ses limites. En choisissant un courtier qui ne vous facturera aucun frais, vous prenez le risque de passer à côté de la meilleure offre de prêt immobilier. En effet, les courtiers gratuits ont un champ d'action plus réduit que celui des courtiers payants pour différentes raisons :

  • Aucun courtier national ne pratique zéro frais de dossier, les courtiers gratuits sont donc de petits courtiers locaux.
  • Les courtiers gratuits n'ont pas de partenariats avec l'ensemble des établissements bancaires, contrairement aux autres courtiers.
  • Les courtiers gratuits traitent peu de volumes de crédits, ils ont donc moins de poids pour obtenir les meilleures conditions d'emprunt pour leurs clients.

Pour avoir un choix plus large et trouver le prêt immobilier au taux le plus intéressant, utilisez plutôt notre comparateur en ligne.

Trouvez votre courtier immobilier avec lesfurets

Les courtiers en crédit immobilier ne sont en rien différents d’une banque ou d’un assureur : pour trouver le meilleur courtier immobilier, il faut les mettre en concurrence entre eux. Grâce à la simulation de prêt et au formulaire unique proposé par lesfurets, comparez les frais de courtage et trouvez en quelques clics le courtier en prêt immobilier le plus susceptible de faire aboutir votre projet immobilier, au meilleur taux. C’est :

  • Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement
  • Accessible 24h/24, 7j/7
  • Indépendant
  • Impartial

Alors pourquoi attendre ?

LesFurets.com - François

Tout savoir sur le prêt immobilier

Retrouvez nos guides conseils ainsi que les dernières actualités du monde du prêt immobilier.

Guides
Voir tous les guides prêt immobilier
Actualités
Voir toutes les actualités prêt immobilier
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d'un particulier avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 10 jours, la vente est subordonnée à l'obtention du prêt et si celui-ci n'est pas obtenu, le vendeur devra lui rembourser les sommes versées.

Si la prestation d’intermédiation est proposée à distance, vous disposez d’un délai légal de quatorze jours calendaires révolus à compter de la date de signature de la convention d’intermédiation par les Parties, vous permettant de vous rétracter sans motif ni pénalité. Ce droit de rétractation ne s’applique pas aux contrats exécutés intégralement par les deux parties à la demande expresse du client et avant que ce dernier n’exerce son droit de rétractation.
Comparer