MENU

Les erreurs concernant le choix du bien à acheter

Le manque d’expérience quand on est jeune, l’anxiété ou la peur de l’engagement lors d’un premier achat font parfois commettre des erreurs et provoquent des regrets. Lorsque vous décidez d’acheter un bien, il est essentiel d’être à la fois enthousiaste et pragmatique. Enthousiaste parce qu’il s’agit d’un logement que vous allez occuper et dans lequel vous devez vous sentir bien. Pragmatique parce qu’il faut prendre le recul nécessaire pour savoir si votre choix est le bon.

Différentes erreurs peuvent être commises dans le cadre d’un achat immobilier :

  • Ne pas visiter plusieurs biens.

À moins que le bien ne vous semble parfait, que vous ayez un énorme coup de cœur et qu’il ne présente aucun défaut, il est tout de même préférable d’en visiter plusieurs et de comparer les différentes propositions. Par ailleurs, au-delà de la construction elle-même, songez à évaluer son environnement pour être certain que les nuisances ne sont pas trop nombreuses.

  • Mal estimer d’éventuels travaux.

Si de nombreux travaux sont à prévoir, avant d’acheter, il est conseillé de faire appel à un proche qui s’y connaît ou à des artisans qui sauront faire un chiffrage assez précis de leur coût.

  • Ne pas vous intéresser à tous les frais liés à la copropriété ou aux impôts locaux.

Si vous faites le choix d’investir dans une copropriété, ce qui sera de toute façon certainement le cas si vous achetez un apparemment, les charges peuvent être importantes : les prendre en considération en amont est donc essentiel.
Idem en ce qui concerne les impôts locaux, taxe d’habitation et taxe foncière en tête.

Les erreurs concernant le financement

Dans le cadre d’un achat immobilier, vous devrez trouver un financement. Là aussi, certaines erreurs sont à éviter :

  • Ne pas comparer les taux d’intérêt.

Lorsque l’on sait que, d’une banque à l’autre, on peut trouver un point de différence sur ce taux, imaginez l’impact sur le montant global de votre crédit. En trouvant le meilleur taux, vous pourrez choisir de réduire vos mensualités et de limiter la durée de votre prêt.

Ainsi, tous ces critères sont liés entre eux et conditionnent le choix de votre emprunt. Ils vont alors vous permettre de calculer le montant de votre prêt immobilier, un montant qui peut être estimé grâce à l’outil ci-dessous.


Le conseil d'Hervé !
Avant un achat immobilier, calculez toujours les frais réels et annexes : frais de notaire, frais d’agence, assurance emprunteur, hypothèques, pénalités…

  • Ne pas se renseigner sur les aides.

Aujourd’hui, diverses aides permettent de financer un bien, notamment dans le cas d’un achat immobilier sans apport. Citons la plus importante, à savoir le PTZ. Le prêt à taux zéro bénéficie de conditions assouplies depuis 2016. Il peut ainsi financer votre logement à hauteur de 40 %. Considérez, là encore, les économies réalisées si vous ne payez pas d’intérêts sur cette grande partie de votre prêt.

  • Ne pas comparer les assurances emprunteurs.

En effet, cette assurance pèse fortement sur votre crédit immobilier, et ne pas mettre plusieurs offres en concurrence vous ferait perdre des sommes conséquentes. Aujourd’hui, trois lois jouent par ailleurs en votre faveur :

  • La loi Lagarde qui permet d’assurer son prêt auprès de l’organisme de son choix.
  • La loi Hamon qui autorise à changer d’assurance emprunteur dans l’année qui suit la signature du prêt immobilier.
  • La loi Sapin 2 qui permet de résilier son contrat assurance emprunteur tous les ans. Les contrats signés à partir du 1er mars 2017 seront les premiers concernés par cette mesure. Pour les 8 millions de contrats signés avant cette date, la résiliation annuelle sera possible, à partir du 1er janvier 2018.

Pour comparer votre assurance emprunteur gratuitement, rapidement et sans engagement, quand vous voulez, rendez-vous sur notre formulaire de comparaison en ligne.

Faire une demande en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne