MENU

Quelle structure choisir ?

Si vous souhaitez acheter une résidence secondaire à plusieurs, deux solutions s’offrent à vous : la création d’une Société Civile Immobilière (SCI) ou l’achat en indivision. Dans un cas comme dans l’autre, le risque principal est la mésentente entre les associés ou indivisaires.

SCI ou indivision ? Le choix dépend de nombreux aspects, liés tant à la situation de chacun des acheteurs qu’à l’objectif final de l’acquisition :

  • L’indivision est la solution la plus simple à mettre en place si la résidence secondaire est acquise simplement pour être habitée par les acquéreurs ensemble, ou chacun à des périodes définies. La contrepartie est que les décisions importantes pour le bien immobilier risquent d’être parfois difficiles à prendre.
  • La SCI offre plus de souplesse lorsque les acquéreurs de la résidence secondaire envisagent à plus ou moins long terme une revente de leurs parts. Cette solution n’est pas non plus la panacée, car elle exige la rédaction de statuts et une véritable gestion de la société. L’avantage majeur est que les associés peuvent vendre leurs parts, les donner ou les intégrer dans leur succession.

Dans les deux cas, il est recommandé de rédiger un contrat chez un notaire afin de définir les aspects annexes de la propriété comme les périodes d’occupation, la répartition des charges, etc.

Acheter à plusieurs et faire appel à l’emprunt

Une fois la résidence secondaire trouvée et le prix négocié, l’étape suivante est celle du financement. Celui-ci peut être réalisé grâce aux fonds propres de chacun, mais également au travers d’un emprunt bancaire.

Cet emprunt peut être souscrit globalement au nom de la SCI ou de l’indivision ou bien de manière individuelle. Cette dernière solution va toutefois compliquer le montage du dossier. De fait, la résidence secondaire peut difficilement être hypothéquée puisque certains propriétaires financent leur part par des fonds propres.

Le banquier est alors généralement amené à exiger une garantie supplémentaire, soit sur un autre bien immobilier, propriété de l’emprunteur, soit par la présence d’une caution solidaire.

L’assurance habitation pour résidence secondaire

La résidence secondaire acquise, il est recommandé de l’assurer avec un contrat d’assurance habitation. Selon si le bien immobilier a été acquis en indivision ou en SCI, le contrat est souscrit soit par le gérant, soit par les indivisaires.

Cette assurance doit prendre en compte de nombreux critères, comme les périodes d’inhabitation de la résidence secondaire et les différents occupants. La souscription de cette protection est largement facilitée par une simulation sur LesFurets.com. La comparaison des offres n’y demande que quelques minutes.

Le conseil d'Hervé !
Pensez à inclure dans le calcul de votre budget prévisionnel tous les coûts annexes : impôts locaux, charges, assurance habitation, sécurité, frais d’entretien de la maison et de l’éventuel jardin, afin d’éviter les mauvaises surprises après l’achat.
Faire une demande en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne