Besoin d'économies sur votre emprunt ?
Découvrez les offres de prêt immobilier les plus adaptées à votre profil et bénéficiez d’aides pour concrétiser votre projet
Faites une demande en ligne
Partager sur

Aide financière de la CAF : un soutien réservé aux revenus modestes

La CAF est connue pour ses aides au logement à destination des locataires. Trois types d’aides existent selon les situations :

  • Aide personnalisée au logement (APL)
  • Allocation de logement familiale (ALF)
  • Allocation de logement sociale (ALS)

En fonction de sa situation familiale et financière, la CAF oriente le demandeur vers l’une de ces aides. Le dossier peut être constitué avant la demande de prêt, au moment du dépôt ou après son acceptation.

  • L’APL est attribuée en fonction des revenus, de la composition du foyer et du lieu de résidence.
  • L’ALF concerne l’emprunteur ou les co-emprunteurs ayant des enfants, et mariés depuis au moins 5 ans. S’ajoutent ensuite les mêmes critères que pour l’APL.
  • L’ALS concerne les allocataires ne pouvant avoir accès aux deux premières aides. Les conditions d’attribution sont celles de l’APL. Le logement doit répondre à certains critères minimaux de confort, de sécurité et de superficie en fonction du nombre d’occupants : 9 m² pour une personne seule, 16 m² pour un couple et 9 m² par personne supplémentaire.

De nombreux critères d’éligibilité pour un prêt CAF

Le montant alloué pour un crédit de la CAF dépend de nombreux critères dont :

  • Les revenus
  • La composition familiale
  • Le lieu de résidence

D’une moyenne de 225 euros par mois, ce montant peut sensiblement varier en fonction de chaque situation. Cette aide financière de la CAF peut être augmentée, diminuée ou supprimée selon l’évolution de la situation de l’allocataire.

Évolution du taux de l’APL en 2020 :

Depuis le 1er février 2018, une baisse des APL est entrée en vigueur grâce à la loi Finances. Cependant, en 2019, le Gouvernement a prévu une revalorisation de l’APL de 0,3% par an pour 2019 et 2020, en plus d’une révision du mode de calcul de l’aide, devant être activée au 1er semestre 2019. Les APL seront désormais calculées sur la base du revenu en cours, et non plus sur le revenu de l’année N-2.

En parallèle, afin de pallier une éventuelle baisse des ressources des ménages les plus modestes, le gouvernement a décidé d’instaurer la Réduction de Loyer de Solidarité (RLS). Applicable dès le mois de juin 2018 pour les allocataires de la CAF et juillet 2018 pour ceux de la CMSA, cette mesure vise à imposer une baisse du montant des loyers.

Quel taux pour votre prêt ?
Je compare

Les aides de la CAF et le prêt immobilier

La CAF est connue pour ses aides au logement à destination des locataires. Moins nombreux sont ceux qui savent qu’elle peut également apporter un soutien financier dans le cadre d’un prêt immobilier. Notamment car elle est seulement accordée sous certaines conditions, on vous explique.

Les aides de CAF peuvent être perçues dans le cadre du remboursement d’une partie d’un prêt immobilier destiné à l’achat d’une résidence principale. Pour obtenir les aides de la CAF comme les APL, cette partie de votre prêt immobilier à l’acquisition d’un logement doit être obtenue via les prêt aidés suivants :

À taux fixe ou révisable, ce prêt d’accession sociale est accordé à un taux avantageux pour le financement d’une résidence principale. Destiné aux emprunteurs qui disposent de revenus situés en dessous du plafond fixé, celui-ci peut financer la totalité de votre acquisition et peut être complété avec d’autres aides à la propriété.

  • Le Prêt aidé à l’Accession à la Propriété (PAP)

Supprimé par un décret du 29 septembre 1995, le Prêt aidé à l’Accession à la Propriété (PAP) qui donnait accès aux APL un bon nombre de ménages a été remplacé par le prêt à taux zéro (PTZ) dont nous vous parlons plus bas.

Autre forme de prêt donnant droit aux APL, le prêt conventionné (PC), permet de financer l’acquisition d’un logement neuf ou ancien, mais aussi l’acquisition d’un terrain et la construction d’une maison dans leur intégralité et les travaux dans un logement déjà acquis pour améliorer les dépenses énergétiques. Il est accordé sans condition de ressources, les banques ayant passées une convention avec l’État pour le proposer.

Immobilier : 5 conseils pour acheter seul | lesfurets

Quelles sont les autres aides pour devenir propriétaire ?

Vous ne le savez peut-être pas, mais il existe de nombreuses aides à l’achat immobilier. Présentant des conditions de remboursement plus adaptés à certains profils, ces dispositifs aux taux souvent avantageux peuvent prêter main forte à un projet d’acquisition comme le financement de son premier achat immobilier ? Alors, pas contre un coup de pouce ?

Sûrement la plus populaire des aides pour acheter une maison, le prêt à taux zéro (PTZ) est un crédit accordé par l’État. Il a pour unique but d’aider les ménages modestes à acquérir une première résidence principale. Accordé sans taux d’intérêt mais sous conditions de ressources, il peut néanmoins être cumulé avec un prêt immobilier classique.

Destiné à financer jusqu’à 40% du prix du logement que vous convoitez (avec un plafonnement de 130.000€ à ne pas dépasser), celui-ci est particulièrement efficace pour les emprunteurs qui ont du mal à se constituer un apport personnel, par sa capacité à pallier ce défaut.

Bonne nouvelle concernant le PTZ : Le projet de loi de finances de 2021 a acté la prolongation du PTZ jusqu’en 2022. N’hésitez pas à consulter si vous êtes éligible à cette aide au prêt immobilier !

  • Le prêt action logement (PAL) (ex-1% Logement)

Cette aide au financement d’un projet immobilier sans travaux vous permet d’emprunter une somme située entre 7.000 et 25.000€ (sans dépasser un plafond de 30% du montant total de l’opération) à un taux plutôt préférentiel compris entre 0 et 1%. Vous pouvez le rembourser librement sous 20 ans maximum.

Cette aide au prêt immobilier est accessible à tous les salariés d’une entreprise de plus de 10 employés, qui cotise au fonds de participation des employeurs à l’effort de construction (collecteur 1 % logement).

  • Le prêt épargne logement (PEL)

Vous aviez prévu un apport personnel alimenté par la constitution d’un Plan épargne logement (PEL) ? Sachez que cela vous donne accès à un Prêt épargne logement (PEL). Celui-ci peut notamment servir à financer l’achat ou la construction d’un logement et la réalisation de travaux dans un logement.

D’un montant dépendant des intérêts que vous avez acquis pendant la période d’épargne ne peut dépasser la limité de 92.000€. Cette aide au crédit immobilier est remboursable entre 2 et 15 ans et son taux d’intérêt, fixé à l’ouverture du plan.

Par exemple, entre le 16 mai 1986 et le 7 février 1994, le taux d’intérêt du PEL était de 6,32%. Entre juillet 2000 et juillet 2003, il était de 4,93%. Plus récemment et depuis août 2016, le taux du PEL est de 2,20%.

Effectuer sa simulation CAF

Une simulation de l’aide, notamment des APL, peut être réalisée sur le site de la CAF ou bien dans les bureaux de votre CAF. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec une assistante sociale qui pourra vous aider dans votre recherche d’aide pour votre prêt.

Bien trouver son prêt immobilier

Des aides de la CAF peuvent ainsi vous aider à trouver un crédit immobilier le plus avantageux possible, mais n’oubliez pas qu’un emprunt choisi judicieusement et intelligemment vous permettra de réaliser encore plus d’économies.

Le conseil de François !
Chez lesfurets, notre simulateur de prêt immobilier en ligne vous aidera à y voir plus clair et à dénicher l’offre d’emprunt la plus adaptée à votre situation. Durée de l’emprunt, taux immobiliers, frais annexes, calcul des  mensualités… Mettez immédiatement en concurrence les établissements et trouvez l’offre idéale.
Effectuez une simulation de prêt immobilier en ligne
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    4 commentaire(s)

    1. DARQUEST

      bonjour
      venant d acheter un petit appatement pour ma retraite par un pret immo et une epargne perso ai je droit a une allocation pour m aider ,? sachant que je ne touche que 1260euros de retraite CORDIALEMENT

      1. Tim, service client lesfurets

        Bonjour Darquest,

        Oui vous pouvez prétendre à des aides de la CAF (APL, ALF, etc.) car elles ne sont pas seulement destinées aux locataires. Il faut que l’emprunt que vous avez contracté soit pour une résidence principale et que vous soyez primo-accédant. N’hésitez pas à vous rendre sur le site de la CAF pour faire une simulation ou à prendre rendez-vous avec un conseiller.

        En espérant avoir pu vous aider, à bientôt sur lesfurets

    2. Auclert

      Bonjour.je voudrait savoir vers qui me tourné pour prétendre à l’aide ptz pour le taux à 0% en sachant qu’il s’agit d’une première acquisition merci.
      Cordialement

      1. Tim, service client lesfurets

        Bonjour Auclert,

        Vous pouvez vous adresser à des banques qui ont signé une convention avec l’État. Chaque établissement évalue librement votre solvabilité et vos garanties et n’est pas obligé de vous accorder le PTZ. Il y a un plafond maximum en fonction de la zone géographie où vous êtes.

        En espérant avoir pu vous aider, à bientôt sur lesfurets 🙂

    Effectuez une simulation de prêt immobilier en ligne