MENU
Comparateur de prêt immobilier
Comparez les offres de prêt pour réaliser votre acquisition
Faites une demande en ligne
Partager sur

Retour sur la capacité d’emprunt

Tout investissement immobilier de votre part nécessite de déterminer un plan de financement. Posez-vous ces simples questions : quelles sont vos ressources actuelles ? Aurez-vous besoin de contracter un emprunt pour compenser ? Si vous répondez oui à cette dernière question (comme la plupart des investisseurs !), alors vous aurez besoin de définir au mieux ce que l’on appelle votre « capacité d’emprunt », qui dépend largement de votre solvabilité financière. C’est l’organisme prêteur qui se charge d’évaluer ce critère, au moment de la souscription au prêt.

Votre « taux d’endettement » fera également partie de l’équation – c’est-à-dire le rapport entre les charges financières mensuelles supportées par votre foyer et le revenu disponible. Face à cela, le prêt à taux zéro (PTZ) ne peut être obtenu que sous certaines conditions de ressources. On le réserve en priorité aux emprunteurs et aux co-emprunteurs souhaitant financer l’acquisition d’une première résidence principale – ce que l’on appelle plus communément les primo-accédants.

Votre capacité d’emprunt immobilier avec PTZ dans le détail

Le prêt à taux zéro est une forme de crédit gratuit permettant de financer jusqu’à 40% d’un projet immobilier – en d’autres termes, le bénéficiaire de ce prêt ne paie pas d’intérêts sur les sommes accordées par l’organisme prêteur. Les plafonds de ressources pour obtenir un prêt à taux zéro sont élevés, de telle sorte qu’il est susceptible de concerner près de 80% des ménages !

Par exemple, une personne célibataire disposant d’un revenu équivalent à 3.300 euros maximum par mois peut prétendre à cette aide. Pour un couple avec deux enfants situés en zone A, ce plafond remonte à 6.600 euros maximum.

Vous l’aurez compris : votre calcul capacité d’emprunt immobilier avec PTZ est conditionné par un certain nombre de critères :

  • L’emprunteur doit être une personne physique et acheter dans une zone éligible. Par exemple, les zones concernées par le neuf sont A, B1, B2 et C. Dans l’ancien, les zones concernées sont A, B1 et B2.
  • L’emprunteur doit être primo-accédant, et ne pas avoir été propriété d’une résidence principale durant au moins les deux dernières années.
  • L’emprunteur doit investir dans l’immobilier neuf, mais il peut également investir dans l’ancien sous certaines conditions.
  • Le plafond de ressources réglementaire ne doit pas être dépassé.

Pour toutes ces raisons, il peut être utile d’avoir recours à une simulation de capacité d’emprunt avec PTZ en ligne. Nous vous proposons cette calculette qui vous permettra de connaître le montant dont vous pouvez disposer chaque mois pour un emprunt immobilier avec ou sans PTZ.

Réforme du prêt à taux zéro : les conditions pour en bénéficier

Comme vous pouvez vous en douter, le prêt à taux zéro est une aide réglementée et conditionnée, dont les principes sont susceptibles de changer d’une année sur l’autre. Par exemple, le calcul de votre capacité d’emprunt avec PTZ 2018 ne vous donnera pas les mêmes résultats que le calcul de votre capacité d’emprunt avec PTZ 2019.

À noter que les plafonds de revenus à respecter pour l’obtention d’un prêt à taux zéro concernent les revenus fiscaux de référence de l’année N-2. En d’autres termes, pour calculer votre capacité d’emprunt avec PTZ 2018, vous devrez vous référer à vos revenus de l’année 2016.

Par exemple et depuis le 1er janvier 2018, le prêt à taux zéro ne pouvait financer que 20% maximum d’un projet immobilier dans certaines zones, comme les zones B2 et C. Celles-ci correspondent en réalité à des zones rurales ainsi que les villes moyennes, où la demande en logement était moins tendue que dans les zones A et B1 par exemple.

En d’autres termes, le Prêt à taux zéro reste accessible partout en France durant la période 2018-2019, mais les montants accordés sont moindres en dehors des grandes agglomérations.

Pour calculer votre capacité d’emprunt avec PTZ 2019, voici quelles sont les zones à prendre en compte :

  • La zone A et A bis : elles correspondent en réalité à Paris et sa banlieue.
  • La zone B1 : ce sont les grandes agglomérations françaises supérieures à 250.000 habitants, certaines villes du littoral, la Corse et les départements d’Outre-Mer.
  • La zone B2 : ce sont les communes comprises entre 50.000 et 250.000 habitants.
  • La zone C recouvre quant à elle le reste du territoire.
Quel taux pour votre prêt ?
Je compare

Calcul capacité d’emprunt avec PTZ : ayez recours à la simulation !

Vous souhaitez avoir recours aux services d’un simulateur en ligne pour déterminer votre calcul capacité d’emprunt immobilier avec PTZ ? Pour cela, vous aurez besoin de plusieurs éléments relatifs à votre situation, ainsi qu’à la nature de votre projet

  • Pour votre situation : vous aurez besoin d’obtenir votre revenu fiscal annuel, ainsi que la composition du foyer. N’oubliez pas de vous référez à votre revenu fiscal de référence de l’avant dernière année (soit N-2). Par exemple, si l’offre de prêt intervient en 2019, votre revenu fiscal de référence est celui qui correspond à l’année 2017. Notez qu’en fonction du nombre de personnes au sein du foyer, un barème spécifique vous sera proposé.
  • Pour votre projet : déterminez au mieux la nature de votre achat (s’agit-il d’un investissement dans le neuf ou dans l’ancien réhabilité ?), le prix, l’emplacement géographique selon les zones édictées ci-dessus ainsi que votre apport. Si vous prévoyez de réaliser des travaux, notez également leur montant.

Bien évidemment, le crédit immobilier à taux zéro ne peut être utilisé seul pour acheter un bien immobilier. Votre calcul capacité d’emprunt avec PTZ devra donc également tenir compte de votre apport personnel ainsi que d’autres prêts que vous auriez engagés comme par exemple :

  • Le prêt à l’accession sociale ou PAS : ce prêt est accordé par certains organismes bancaires ayant signé convention avec l’Etat. Il est réservé en priorité aux ménages modestes qui souhaitent accéder à la propriété.
  • Le prêt épargne logement ou PEL : il s’agit d’un type d’épargne permettant d’accéder dans certains cas à des taux plus attractifs.
Faire une demande en ligne
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne