Comparateur de prêt immobilier
Comparez les offres de prêt pour réaliser votre acquisition
Faites une demande en ligne
Partager sur

Courtier travaux : définition

Qu’est-ce qu’un courtier en travaux ? Cet interlocuteur apprécié des maîtres d’œuvre et d’ouvrage peut se définir comme un véritable professionnel du secteur du bâtiment. Il s’agit d’un intermédiaire précieux et pouvant assumer deux rôles différents :

  • Le courtier travaux peut, tout d’abord, se charger de démarcher différents artisans et entreprises (plombiers, maçons, électriciens, couvreurs…) pour le compte de son client, afin de trouver, pour lui, le meilleur professionnel au meilleur tarif. Il lui épargne ainsi de nombreuses formalités et le fait, par ailleurs, profiter de sa très bonne connaissance du secteur
  • À l’inverse, il peut aussi représenter une entreprise ou un artisan et rechercher pour lui des nouveaux clients prêts à engager un chantier.

Dans les deux cas, un courtier en travaux de rénovation énergétique doit rester strictement indépendant des entreprises avec lesquelles il négocie au quotidien. Il a un devoir d’objectivité et d’impartialité vis-à-vis de son client.

Il peut accompagner utilement un particulier pour de nombreux chantiers, et notamment pour un projet :

  • De construction (logement neuf et vente en l’état futur d’achèvement)
  • D’extension (ajout d’un étage à une maison, création d’une véranda habitable…)
  • De rénovation (isolation des combles ou des murs, nouvelle installation électrique…)
  • D’aménagement (création d’une mezzanine ou d’une cuisine ouverte, par exemple…).

Le statut de courtier en travaux ne doit pas être confondu avec celui de courtier en crédit travaux de maison. Ce dernier est plus proche d’un courtier immobilier : son rôle sera de contacter une diversité d’établissements bancaires pour obtenir un crédit aux meilleures conditions (taux, durée, montant de la mensualité…). Un courtier en crédit travaux peut donc également être un interlocuteur utile pour mener à bien votre projet, dans son propre domaine de compétence.

Comment devenir courtier en travaux ?

Plusieurs solutions et parcours sont envisageables pour devenir un courtier en travaux. Selon la Fédération française du courtage en travaux (FFCT), une majorité de ces professionnels sont des indépendants (environ 350), et ont donc un statut de freelance. L’autre possibilité est de rejoindre une franchise pour bénéficier de l’appui d’un réseau national : 250 professionnels en France auraient déjà fait ce choix.

Dans les deux cas, le courtier ne touche pas de salaire fixe : il se rémunère en prélevant une commission sur le montant payé par le client aux entreprises. Plus il est performant pour mettre en relation des particuliers et des artisans, et plus sa rémunération sera logiquement élevée.

L’emploi de courtier en travaux, par ailleurs, n’est soumis à aucun cadre légal contraignant : il n’est donc pas nécessaire d’obtenir un agrément ou une carte professionnelle avant d’exercer.

En ce qui concerne la formation pour devenir courtier en travaux, différents cursus peuvent être envisagés. Pour commencer, une formation commerciale généraliste de niveau bac +2 est possible, comme un BTS négociation relations clients ou technico-commercial, mais aussi un DUT Techniques de commercialisation.

Ce cursus de base devra ensuite être affiné par une formation professionnelle dispensée par l’un des organismes suivants :

  • la Fédération française du courtage en travaux (FFCT), plus communément appelée Fédération des courtiers en travaux, avec une formation initiale complète pour apprendre l’essentiel sur le métier (construction, droit des contrats, études de cas…) ;
  • le Centre national de formation des courtiers en travaux (CNFCT) ;
  • le Groupement national des courtiers en travaux indépendants (GNCTI), avec des formations complémentaires d’une durée de trois à six jours.

Les franchises peuvent également proposer leurs propres formations. Vous trouverez de plus amples informations en vous rendant sur un forum courtier en travaux.

Quel taux pour votre prêt ?
Je compare

Les frais de courtage d’un courtier en travaux

Les frais de courtage constituent la rémunération touchée par le courtier pour son travail de démarchage et d’intermédiation. Leur montant est proportionnel au montant global des travaux et le pourcentage appliqué peut varier d’un professionnel à un autre. D’une manière générale, ces frais s’élèvent à 10 % du coût des travaux.

Ce montant peut sembler élevé, mais doit être comparé avec les économies réalisées par le client. En effet, le courtier dispose d’un pouvoir de négociation plus important auprès des entreprises et artisans, et peut donc obtenir, bien souvent, des tarifs très avantageux.

Le client n’a pas à se soucier du règlement du courtier. La prestation est intégrée directement dans la facture globale de l’artisan. C’est ce dernier qui paiera le courtier en travaux. Toutefois, l’effort financier réel est bien fourni par le client final : la facture à payer inclut les frais de courtage.

Pourquoi solliciter un courtier travaux ?

Les avantages d’un courtier en travaux sont nombreux. Il va, notamment :

  • Effectuer une première évaluation du chantier à réaliser
  • Conseiller le client sur les travaux prioritaires et les normes de construction
  • Sélectionner des entreprises reconnues pour leur sérieux et fiabilité
  • Les mettre en concurrence pour obtenir le meilleur prix
  • Suivre le déroulement des travaux (si le client le souhaite)
  • Accompagner son client dans l’obtention d’aides financières à la rénovation.

Comment trouver un courtier pour votre crédit travaux ?

Différentes méthodes peuvent permettre de lancer une recherche de courtier en travaux, dont la consultation d’un annuaire en ligne. Toutefois, il peut être difficile de sélectionner le bon professionnel sans une connaissance préalable des offres disponibles.

Le conseil de François !
Pour obtenir la garantie d’une prestation de qualité professionnelle, n’hésitez pas à recourir au comparateur en ligne lesfurets. Notre plateforme bénéficie d’un partenariat privilégié avec plusieurs franchises de courtage implantées partout en France, et peut ainsi vous mettre en relation très rapidement avec un interlocuteur compétent ou encore pour vous aider à trouver un courtier en crédit immobilier.
Faire une demande en ligne
Partager sur
Faire une demande en ligne