MENU

Lors de la demande d’un prêt immobilier de type amortissable, l’emprunteur peut demander à bénéficier d’un différé d’amortissement. Il s’agit d’une période durant laquelle les mensualités sont plus faibles pour vous dégager plus de pouvoir d’achat.

Mais comment sont-elles allégées ? Elles peuvent être totalement différées (différé d’amortissement total) ou ne comprenant que les intérêts (différé d’amortissement partiel). Le capital restant dû sur la période différée est alors réparti sur les mensualités suivantes.

Le différé d’amortissement, un accord écrit entre le prêteur et l’emprunteur

Le différé d’amortissement est un accord passé entre la banque et l’emprunteur permettant de différer le remboursement du capital emprunté en totalité ou partiellement. Les conditions de l’application du différé d’amortissement sont ensuite inscrites tant dans la proposition de prêt que dans le contrat définitif. Il est toutefois important de savoir que même un différé total impose le paiement d’une mensualité qui correspond à l’assurance et des intérêts intercalaires.

Bénéficier de mensualités allégées peut se révéler intéressant durant les premiers mois de l’emprunt, le temps de stabiliser son budget ou de percevoir des revenus supplémentaires, par exemple suite à une promotion dans son entreprise. Le différé d’amortissement concerne souvent les opérations réalisées dans le neuf mais peut également aider à réaliser des travaux dans l’ancien.

A noter que le différé de prêt est en même temps fréquemment utilisé dans le cadre d’un prêt relais. Pensez-y, vous pourriez retarder le paiement de votre première mensualité jusqu’à deux ans !

Différence entre différé total et partiel

Lorsque le différé est partiel, il porte uniquement sur le capital. L’emprunteur ne rembourse que les intérêts normalement dus sur le capital emprunté. À la fin de la période de différé, les échéances comportent une part de capital et les intérêts.

Dans le cas d’un différé total, l’emprunteur ne paye ni la partie de capital ni les intérêts, mais il est par contre plus coûteux qu’un différé partiel. Le différé total est intéressant dans le cadre d’un déblocage progressif des fonds en fonction de l’avancement des travaux. Pour un emprunteur locataire, ce différé peut sensiblement alléger la charge financière avant de pouvoir aménager son nouveau logement.

Quel taux pour votre prêt ?
Je compare

Exemple de différé d’amortissement

Pour un prêt immobilier de 250.000€ sur 25 ans avec un taux d’intérêt de 1,35%, vos mensualités sans assurance s’élèveront à 982€ mensuels. Avec un différé de remboursement total de de douze mois, vous ne paierez que votre assurance emprunteur et les intérêts intercalaires la première année, mais vous devrez vous acquitter de mensualités de 1016€ par la suite.

Dans le cadre d’un différé de remboursement partiel où vous rembourserez, en plus, les intérêts de votre crédit lors de la période de différé, vous devrez alors verser 148€ (hors assurance) par mois la première année . Les mensualités suivantes seront alors de 995€.

Comparez les offres de crédits immobiliers

Dès aujourd’hui, n’hésitez pas à utiliser notre simulateur de prêt immobilier en ligne. Réalisable en quelques minutes seulement, il vous indiquera la faisabilité de votre projet toute en vous proposant les offres qui correspondent le plus à vos besoins.

Taux d’intérêt, mensualités, durée, coût total, il rassemblera pour vous toutes les données que vous devez avoir en tête pour sélectionner l’offre de crédit immobilier avec différé de remboursement qui correspondra le plus à vos attentes.

Faire une demande en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne