Comparateur de prêt immobilier
Comparez les offres de prêt pour réaliser votre acquisition
Faites une demande en ligne
Partager sur

Qu’est-ce qu’une offre d’achat ?

L’offre d’achat est un document que vous rédigez à destination du vendeur lorsque vous souhaitez faire une offre pour un bien immobilier. C’est la première étape d’une transaction immobilière.

Attention, ne faites pas une offre à la légère, ce document vous engage vis-à-vis du vendeur. Dès lors qu’elle est acceptée, vous ne pouvez revenir en arrière.

Cette offre d’achat peut être au prix demandé, mais elle peut aussi proposer au vendeur un prix à la baisse.

Cette offre doit être faite par écrit, une offre orale n’aura aucune valeur. Libre à vous de choisir la manière de la communiquer au vendeur :

  • Lettre manuscrite ou dactylographiée remise en main propre ou par courrier
  • SMS
  • Email

L’offre d’achat doit comporter les éléments suivants pour être valable :

  • La désignation du bien immobilier à vendre
  • La date de l’offre
  • Le prix fixé par l’acheteur
  • La durée de validité de l’offre.

Pourquoi faire une offre d’achat plus basse ?

Cela répond tout simplement à une logique économique. Pour un emprunteur, le coût du bien immobilier va avoir un impact majeur sur son budget à moyen terme. Plus il revoit le prix d’achat à la baisse, plus il va pouvoir réduire le coût global du crédit.

Car, ne l’oubliez pas, le prix du bien va vous impacter sur plusieurs plans. En effet, tous les frais suivants sont calculés sur ce tarif :

Faire une offre d’achat à un prix inférieur pourrait ainsi vous laisser envisager de belles économies et une réduction de vos mensualités de remboursement.

Nous attirons tout de même votre attention sur un point important. Une négociation peut s’engager si elle est justifiée et selon le marché immobilier. Lorsque l’offre est bien plus forte que la demande, il est plus facile de baisser le prix d’un bien. En revanche, si vous avez beaucoup de concurrence et que le prix proposé par le vendeur n’est pas disproportionné, un risque existe. Il suffit d’une offre supérieure pour que vous ne puissiez acheter le bien immobilier convoité.
Quel taux pour votre prêt ?
Je compare

Comment négocier une offre d’achat à la baisse ?

Nous l’avons évoqué précédemment, une négociation ne pourra fonctionner que si elle est justifiée. En clair, vous devez être en mesure d’argumenter pour que le vendeur accepte une offre d’achat revue à la baisse.

Il existe différentes raisons d’envisager une négociation :

  • De nombreux travaux sont à effectuer, ce qui va augmenter le coût final de cet achat immobilier. Il est notamment facile de négocier lorsque l’assainissement n’est pas aux normes, dans la mesure où le vendeur est censé assumer ces travaux. Ensuite, une toiture à refaire entièrement, une installation électrique pas aux normes ou encore des pièces à aménager entièrement seront des raisons de négocier plus valables que de simples petits travaux de décoration
  • Le bien est en vente depuis longtemps, ce qui peut laisser imaginer que le vendeur est un peu plus pressé de vendre et qu’il sera en mesure d’accepter une offre plus basse. Attention, un bien en vente depuis longtemps peut aussi laisser imaginer des malfaçons, faites bien le tour du logement avant de faire une offre d’achat
  • Le prix de vente ne correspond pas au prix du marché. Avant tout achat immobilier, il est conseillé de vous renseigner quant à l’offre dans un secteur identique pour un bien équivalent. Si vous vous apercevez que le prix de vente est bien supérieur, vous disposez d’une marge de négociation. Si vous avez fait appel à un agent immobilier, celui-ci pourra vous conseiller, même si son objectif peut aussi être de vendre le bien immobilier s’il a été mandaté par le vendeur. Il reste possible de faire appel à un professionnel neutre pour estimer le bien immobilier que vous convoitez
  • Le diagnostic immobilier est très défavorable. Avec un bien classé au moins E ou F, vous êtes certain de devoir envisager des travaux d’isolation. Ce sera d’autant plus le cas si vous souhaitez louer votre bien, les mises en location ne seront bientôt plus possibles pour les passoires énergétiques.

Le vendeur doit-il accepter ou refuser l’offre d’achat à la baisse ?

Il n’existe que de très rares cas dans lesquels le vendeur est contraint d’accepter une offre d’achat :

  • S’il vend en direct et qu’un acheteur fait une offre d’achat au prix
  • S’il passe par une agence immobilière et qu’il a signé un mandat de représentation qui lui impose d’accepter une offre dès qu’elle est au prix.

Si vous décidez de faire une offre d’achat avec une négociation, rien ne peut obliger le vendeur à accepter votre offre. En clair, c’est à lui de juger si votre offre reste raisonnable. S’il n’a pas d’offre supérieure, il sera amené à accepter un prix revu à la baisse, s’il est pressé de vendre. Dans le cas contraire, il peut parfaitement refuser votre offre en espérant qu’un autre acheteur soit plus généreux.

Si l’acheteur peut refuser l’offre, il peut aussi envisager une contre-offre. C’est le début d’une phase de négociation. Raisonnablement, vous pouvez, par exemple, selon le contexte, faire une offre à 180 000 € au lieu de 200 000 €. Le vendeur peut vous répondre en vous proposant 190 000 €.

L’objectif de cette négociation est de trouver un compromis pour que l’acheteur et le vendeur s’y retrouvent financièrement.

Faire une demande en ligne
Partager sur
Faire une demande en ligne