Comparateur de prêt immobilier
Comparez les offres de prêt pour réaliser votre acquisition
Faites une demande en ligne
Partager sur

Acheter dans le neuf, les avantages

L’un des intérêts majeurs d’un logement neuf, c’est son côté « sécuritaire », puisque les installations électriques et de gaz répondent aux normes en vigueur. Mais il est aussi plus écolo. En effet, depuis le 1er  janvier 2013, il doit respecter la réglementation thermique RT 2012. Or, il faut le savoir, le secteur du bâtiment est l’un des plus énergivores, représentant une consommation de 42,5% de l’énergie totale. Il génère à lui seul 23% des émissions de gaz à effet de serre.

Opter pour le neuf, c’est donc prendre soin de la planète, mais aussi de votre portefeuille. En effet, durant les deux années qui suivent la fin de la construction, vous bénéficiez d’une exonération partielle (voire totale) de la taxe foncière. Même les frais de notaire sont moins importants (comptez 3 à 4% du prix du bien, contre 6 à 8% dans l’ancien). Enfin, en achetant un programme neuf, vous êtes sûrs de vous offrir le bien qui correspond à vos besoins en termes d’agencement. Bonus, les équipements collectifs (parkings, ascenseurs) sont en général de bonne qualité.

Acheter dans le neuf, les inconvénients

Parce que vous achetez « sur plan », il peut être difficile de vous projeter dans votre futur home sweet home. La luminosité, les volumes, l’agencement restent finalement assez abstraits, jusqu’à ce que vous emménagiez. Sans parler de l’effet « coup de coeur », purement et simplement inexistant. Autre inconvénient majeur de l’achat d’un bien neuf : le temps. Eh oui, entre la signature du contrat et votre emménagement, il vous faudra attendre en moyenne entre 10 et 18 mois. Impatients s’abstenir.

Achat dans le neuf : récapitulatif

Achat dans l’immobilier neuf
Les avantages de l’achat dans le neuf : Les inconvénients de l’achat d‘un bien neuf :
Pas de travaux à prévoir à court ou moyen terme avec l’achat dans le neuf.

Des garanties solides (garantie de parfait achèvement, garantie de bon fonctionnement, garantie décennale).

Le respect des dernières normes environnementales pour faire des économies sur votre chauffage tout en ayant chaud tout l’hiver.

Les frais de notaire sont réduits (entre 2 et 3 % du prix du bien).

Le prix est plus élevé.

Vous n’avez pas toujours toutes les libertés d’aménagement et devez vous soumettre aux règles du lotissement.

Vous vivez avec vos voisins le temps que les haies poussent.

L’extérieur est souvent plus petit.

Acheter dans l’ancien, les avantages

Si vous souhaitez vivre en centre-ville, l’ancien est la solution la plus facile et la plus économique. Vous aurez plus de choix d’une part et bénéficierez de prix plus attractifs que dans le neuf. Autre avantage majeur : un délai tout à fait supportable. Une fois le compromis de vente signé, vous pourrez emménager dans votre nouveau logement après trois mois. Enfin, si vous êtes primo-accédant et que vous envisagez d’entreprendre des travaux d’économies d’énergie, vous pourrez prétendre au prêt éco-PTZ. Qu’est-ce que c’est ? Un prêt à taux 0, qui vient en complément de votre prêt classique.

Acheter dans l’ancien, les inconvénients

Que ce soit pour répondre aux normes en vigueur comme à vos goûts en matière de déco ou d’aménagement, acheter dans l’ancien nécessite souvent des travaux de rénovation. Et la facture peut vite grimper !

Achat dans l’ancien : récapitulatif

Achat dans l’immobilier ancien
Les avantages de l’achat dans l’ancien : Les inconvénients d’un bien ancien :
Vous bénéficiez du charme de l’achat dans l’ancien.

Si vous aimez manier la scie sauteuse et de la perceuse, faites-vous plaisir et personnalisez votre bien.

Il y a déjà un historique qui vous permet de connaître la consommation de chauffage, le montant de la taxe d’habitation, de la taxe foncière, etc.

Le prix à l’achat est moins élevé la plupart du temps.

Si des travaux lourds sont à prévoir, veillez à bien les estimer pour souscrire un prêt travaux cohérent et à vous faire accompagner dans les travaux. Dans le cas contraire, vous vivrez dans un chantier ou rencontrerez des difficultés financières.

Consultez les procès-verbaux de l’assemblée générale en copropriété, des travaux coûteux peuvent être envisagés à court terme (ravalement, par exemple) pour les parties communes.

Les frais de notaire sont plus élevés (environ 8 % du montant de l’acquisition).

Le conseil de François !
Vous avez flashé sur un logement ancien ? Avant de signer le compromis de vente, faites établir un devis des travaux à prévoir : pose d’un nouveau parquet, installation d’une chaudière neuve ou réfection de la toiture, ces frais sont à anticiper absolument. Vous pourrez ensuite contracter le crédit travaux qui correspond à vos besoins !
Trouver un prêt immobilier au meilleur taux
Partager sur
Trouver un prêt immobilier au meilleur taux