MENU
Comparateur de prêt immobilier
Comparez les offres de prêt pour réaliser votre acquisition
Faites une demande en ligne
Partager sur

Qu’est-ce que le co-achat ?

Acheter une maison en famille voire même entre amis est assez courant. Ce qui a longtemps été plus rare c’est l’achat immobilier à plusieurs personnes ne se connaissant pas ou presque.
Après s’être grandement développé à Londres, où le prix du m² a été multiplié par cinq en trente ans, ce mode d’acquisition immobilière gagne du terrain en France.

Comment fonctionne le co-achat ?

Les futurs co-acheteurs se rencontrent généralement sur un site d’annonces immobilières ou sur une des plateformes dédiées qui ont récemment vu le jour. Pour un co-achat immobilier réussi, ce ne sont pas les affinités qui comptent, mais l’intérêt partagé pour un même bien.

Après l’achat, un contrat est établi entre les co-acheteurs afin de définir les conditions de financement, d’utilisation, d’entretien et les autres aspects du co-achat immobilier. Ce document comprend également une clause qui définit les termes d’une éventuelle rupture, quelle qu’en soit la cause.

Quels sont les avantages du co-achat ?

La finalité du co-achat immobilier est simple : il s’agit de pouvoir acheter une maison à plusieurs personnes lorsqu’on ne possède pas le budget suffisant pour l’acheter seul.

En cumulant leurs budgets, les co-acheteurs peuvent ainsi acquérir le logement dont ils rêvent tout en limitant leur endettement. Ce système permet donc de devenir propriétaire d’une habitation dont le prix est très au-dessus de vos moyens financiers.

Le co-achat permet également une marge de négociation plus grande. En effet, plus la surface est importante, plus le prix est élevé, et plus le propriétaire peut être enclin à faire un effort sur le prix.

Le conseil d'Hervé !
Réfléchissez bien avant de vous lancer dans l’aventure du co-achat. En effet, ce mode d’acquisition s’apparente à une copropriété ce qui  implique de prendre toutes les décisions en commun, ce qui peut être frustrant.

Les options juridiques pour un co-achat immobilier

Une fois que vous avez mené à bien la négociation de votre bien immobilier et réuni le budget nécessaire à la transaction, il vous reste à définir le cadre juridique du co-achat. Trois options sont disponibles :

  • La SCI. Ce n’est pas la solution idéale du fait de l’impossibilité d’acheter physiquement un bien immobilier, puisque ce type de société n’est composé que de parts sociales ;
  • Le pacte tontinier : il peut se révéler intéressant dans certaines situations en permettant, par exemple, aux co-acheteurs, de devenir propriétaires de la part d’un co-acheteur décédé ;
  • L’achat en indivision : l’achat d’un bien immobilier en indivision est l’option la plus souvent utilisée, chaque co-acheteur se voyant attribuer une partie du logement en fonction du budget apporté.

Comment assurer un bien immobilier co-acheté ?

Une fois acquis, le bien immobilier acheté à plusieurs devra être assuré, ce qui se fait avec un contrat souscrit au nom de l’indivision.

Qu’il s’agisse d’acheter une maison avec ses parents ou d’acheter une résidence secondaire à plusieurs, chacun des propriétaires peut ensuite contracter une multirisque habitation (MRH) couvrant ses propres biens mobiliers.

Ces deux types d’assurances peuvent aisément être comparés sur LesFurets.com. La simulation ne demande que quelques minutes et la souscription en ligne, aussi simple que la comparaison, donne la possibilité de réaliser des économies supplémentaires sur le montant annuel de la prime.

Faire une demande en ligne
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne