MENU

Les taux de l’immobilier en 2019 : c’est toujours le bon moment d’emprunter !

Les années précédentes ont été favorables à tous ceux qui ont décidé d’acheter un bien immobilier. En fait, depuis 2008 et un haut niveau des taux enregistré à plus de 5%, l’évolution a toujours été à la baisse. D’ailleurs, le point le plus bas enregistré depuis 2001 a été atteint fin 2016, avec une valeur de 1,33%. Autant dire que la baisse a été significative depuis plus de 10 ans maintenant.

Mais en 2019, qu’en est-il ? Est-ce toujours le bon moment pour acheter un bien immobilier ?

Entre le début de l’année 2017 et la fin de l’année 2018, les taux ont plutôt tourné autour de 1,50%. Voyons voir pour 2019 ! Les taux sont restés au-dessus de 1,40% pour janvier et février, avant de descendre à 1,39% en mars 2019. Des taux qui se rapprochent du record historique de 1,33%, ce qui est extrêmement favorable pour les emprunteurs.
evolution-taux-credit-immobilier-mars-2019

On prévoit même pour 2019 une nouvelle tendance à la baisse, une hausse de taux étant encore loin devant nous, d’autant plus que la stratégie de taux bas de la Banque Centrale Européenne destinée à redresser l’économie après la crise est toujours d’actualité, au moins jusqu’en 2020. En ce qui concerne les taux, il n’y a donc pas trop de risques pour que ces derniers mènent la vie dure aux emprunteurs cette année.

Bien entendu, il faut être conscient que plus la durée de votre prêt est grande, plus le taux sera important et pourra éventuellement dépasser ce taux moyen, comme sur les prêts de 20 et 25 ans. Cependant, même l’évolution des taux de crédit à long terme est à la baisse, ce qui n’augure que du bon.

Bien noter que les taux partagés ci-dessus ne sont que des taux d’intérêt moyens (hors assurance et autres frais bancaires). Pour se rendre compte de son propre coût total d’emprunt, se référer au TAEG (Taux Annuel Effectif Global) fourni par l’organisme bancaire, qui comprend notamment le coût de l’assurance emprunteur.

L’intérêt d’un taux bas pour l’emprunteur

Pouvoir profiter du taux le plus bas possible lorsque vous empruntez a un double intérêt :

  • respecter le taux d’endettement imposé par les banques, à savoir 33%, tout en bénéficiant d’une baisse des mensualités ;
  • réduire la durée des emprunts, une solution qui fait également baisser le coût total du crédit. En effet, comme dit plus haut, le taux d’intérêt est calculé selon divers paramètres, notamment la durée du prêt. Il est plus rentable d’emprunter sur 15 ans que sur 25 ans.

Qu’en est-il des prix de l’immobilier 2019 ?

D’après le site Meilleursagents.com, les prix de l’immobilier en ce début d’année 2019 continuent à évoluer à la hausse en zone urbaine, tout en restant globalement stables, avec +0,2% à Paris et +0,3% dans les principales métropoles. En plus de Paris, dont les prix de l’immobilier continuent doucement mais sûrement à augmenter, les prix flambent à Lyon (+1%) mais aussi à Nantes (+0,8%).

En revanche, dans les zones rurales, la tendance est à la baisse, avec -0,2%, ce qui creuse encore plus largement le fossé entre les centres urbains et les campagnes.

La très bonne évolution actuelle des taux saura néanmoins compenser ces petites hausses des prix de l’immobilier 2019.

De plus, peut-on faire des prévisions pour l’immobilier en 2020 ? Selon les experts, deux scénarios sont possibles : soit la bulle immobilière explose et les prix baissent, soit elle demeure intacte et les prix continuent de monter !

Les aides pour l’achat d’un bien immobilier en 2019

Si c’est encore le bon moment en 2019 pour un achat immobilier, c’est aussi grâce à ces deux aides, qui ont connu un vif succès depuis leur création :

  • la Loi Pinel, applicable depuis 2015, qui vise à favoriser l’investissement locatif en attribuant au locataire des réductions de son impôt sur le revenu. La loi est maintenue jusqu’à la fin 2021. en faveur de l’investissement locatif, est maintenu jusqu’au 31 décembre 2017. De plus, son champ d’application, jusqu’alors limité aux grandes agglomérations, a été étendu aux zones B2 (communes de plus de 50 000 habitants) et C (le reste du territoire, petites communes comprises) ;
  • le prêt à taux zéro (PTZ), assoupli en 2016, est maintenu jusqu’au 31 décembre 2021. Les primo-acquérants peuvent ainsi financer jusqu’à 40% d’un achat immobilier neuf (en grosse agglomération) ou bien 20% (plus petites communes), réalisant d’importantes économies mais à condition de ne pas dépasser un certain plafond de revenus.

Emprunt immobilier en 2019 : une situation favorable à la simulation

Vous l’aurez compris, en 2019, le contexte reste tout de même assez favorable pour l’emprunteur. Et qui dit moment d’acheter dit moment de simuler son crédit immobilier ! Sur LesFurets.com, nous vous proposons notre service de simulation de prêt immobilier en ligne afin que vous puissiez rapidement et facilement trouver le crédit immobilier le plus adapté à votre situation.

Exprimez vos besoins sur notre formulaire dédié (type de projet, d’investissement, montant d’acquisition…) et obtenez la proposition la plus avantageuse pour vous, selon votre budget et votre projet.

Faire une demande en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1 commentaire(s)

    1. Yvo

      Je veux acheter en Espagne, ou c est meilleur en france,belgique??

    Faire une demande en ligne