Comparateur de prêt immobilier
Comparez les offres de prêt pour réaliser votre acquisition
Faites une demande en ligne
Partager sur

Pourquoi investir dans l’immobilier locatif en tant qu’expatrié ?

Que vous soyez expatrié ou que vous viviez en France, l’investissement locatif est un projet qui offre des avantages non négligeables :

  • Vous constituez votre patrimoine immobilier pour mieux préparer l’avenir. La retraite est source d’inquiétude pour de nombreux Français. Disposer d’un capital à la revente ou d’un complément de revenus en conservant votre bien va améliorer votre niveau de vie ;
  • Votre investissement immobilier locatif est en partie remboursé par les loyers perçus. En fin de compte, vous serez propriétaire d’un bien immobilier dont vous n’aurez financé qu’une faible partie ;
  • La rentabilité d’un investissement locatif peut être intéressante. Attention, nous vous conseillons de prendre en compte la rentabilité nette en considérant les charges diverses liées à votre investissement (charges de copropriété, assurances, gestion locative, taxe foncière, etc.). Ayez également une vision à long terme, une belle plus-value à la revente va maximiser votre rendement global.

Quelle fiscalité choisir ?

Location nue, location meublée, différentes solutions vous sont offertes, cela peut impacter votre fiscalité en tant qu’investisseur. Car, ne l’oubliez pas, vos revenus fonciers sont imposés.

Le dispositif Pinel est la solution souvent préconisée pour les ménages qui paient des impôts. Toutefois, en tant qu’expatrié, les règles ne sont pas les mêmes que pour un résident français. Aujourd’hui, pour que vous puissiez bénéficier de la loi Pinel, vous devez :

  • avoir acheté après le 1er janvier 2019 ;
  • et avoir acheté lorsque vous étiez encore résident en France.

Si vous êtes résident à l’étranger au moment de l’achat, cette solution n’est pas envisageable.

En revanche, vous pouvez envisager une location meublée avec le statut LMNP (loueur en meublé non professionnel). C’est le plus favorable pour les non-résidents sur le plan fiscal. Deux solutions vous sont offertes :

  • vous optez pour le régime micro-BIC et bénéficiez d’un abattement automatique de 50 % sur vos revenus locatifs (en location nue, l’abattement est de seulement 30 %) ;
  • vous choisissez le régime réel et pouvez déduire vos charges de vos revenus fonciers, très intéressant si vous devez effectuer de lourds travaux.
Quel taux pour votre prêt ?
Je compare

Quels sont les avantages de l’investissement locatif pour un expatrié ?

Sur le plan fiscal, investir en tant qu’expatrié est avantageux. Nous l’avons vu, avec la LMNP, vous pouvez optimiser votre impôt sur le revenu. Mais ce n’est pas tout.

  • Il est également possible, en tant qu’expatrié, de choisir entre l’imposition au barème progressif ou au taux moyen de 20 ou 30 % selon le niveau de vos ressources. Aussi, vous pouvez choisir l’imposition qui vous est la plus favorable afin de réduire l’impact de vos revenus locatifs qui se cumulent à vos revenus du travail.
  • Vous profitez d’une période où votre niveau de vie peut être plus élevé. Certains expatriés vivent dans des pays où leur salaire est tout à fait correct pour des charges très réduites. Aussi, c’est le moment idéal de préparer l’avenir en réalisant un investissement immobilier tout en conservant un reste à vivre bien suffisant.
  • Vous bénéficiez d’un pied-à-terre pour votre retour ou pour la retraite. Il est possible, en effet, de rompre un bail locatif si vous souhaitez y vivre. Vous pouvez aussi laisser votre bien en location pour compléter vos revenus à la retraite.

Quels sont les inconvénients de l’investissement locatif pour un expatrié ?

Si l’investissement locatif est à envisager sérieusement si vous êtes expatrié, nous vous invitons tout de même à prendre en considération les inconvénients de ce projet.

  • Obtenir un financement n’est pas toujours simple. La stabilité politique du pays dans lequel vous résidez sera un critère d’octroi de crédit immobilier pour les banques. Mais ce n’est pas tout : votre statut va impacter la faisabilité de votre projet immobilier. Tandis que les banques prêteront plus facilement à un travail sous contrat français et détaché et l’étranger, un entrepreneur à l’étranger rencontrera plus de difficultés à trouver un prêt immobilier. De plus, l’apport personnel demandé peut atteindre 30 % pour un expatrié.
  • La gestion à distance de votre recherche de bien immobilier sera plus complexe. Vous ne pouvez vous déplacer à chaque fois qu’une opportunité se présente. Vous devrez donc faire appel à des proches ou à un agent immobilier qui vous trouvera un bien selon vos exigences et vous les présentera à distance.
  • La gestion locative s’impose. De l’étranger, impossible pour vous de rencontrer tous les candidats à la location et de venir faire l’état des lieux d’entrée et de sortie. Or, la gestion locative a un coût qu’il faudra envisager.
Faire une demande en ligne
Partager sur
Faire une demande en ligne