JO 2024 : les chiffres clés

Les Jeux Olympiques d’été de 2024 se tiendront du 2 au 18 août et du 4 au 15 septembre pour les épreuves paralympiques.

Leur organisation devrait coûter 6,6 milliards d’euros mais rapporterait 10,7 milliards d’euros selon le Centre du droit et d’économie du sport (CDES). 247.000 emplois seraient créés pour l’occasion.

Le CDES prévoit également la construction de 5000 logements neufs, correspond au village olympique, c’est-à-dire le lieu où seront hébergés les athlètes.

Peu d’infrastructures à construire

Le projet Paris 2024 a de particulier qu’il prévoit très peu de constructions nouvelles. Seuls le village Olympique, le Centre des médias (situés au Bourget) et le centre aquatique (à Saint-Denis) devraient être créés de toutes pièces.

Toutes les autres infrastructures utilisées pour l’évènement existent déjà et nécessiteront seulement quelques rénovations, comme le montre cette carte réalisée par le site Internet du journal La Tribune.

Un impact limité sur les prix de l’immobilier

Contrairement aux idées reçues, les prix de l’immobilier à Paris ne devraient pas grimper. C’est plutôt en Seine-Saint-Denis (93), dans le Val-d’Oise (95) mais aussi dans les Yvelines (78) que les villes qui recevront les épreuves des JO pourraient voir le prix des logements augmenter.

Cela ne s’explique pas seulement par l’évènement sportif mais aussi par l’accélération des travaux du Grand Paris. Afin d’être prêts pour recevoir les touristes, sportifs et journalistes, le réseau de transport devrait développer en priorité les zones concernées par les JO.

Aussi, cela ne veut pas dire que les plus-values potentielles seront mirobolantes. Avant de se précipiter à acheter, il vaut mieux garder en tête que l’investissement immobilier se pense sur le long terme.

Une aubaine pour la location

La véritable aubaine devrait concerner les propriétaires pouvant louer une ou plusieurs chambres, voire leur appartement complet aux touristes, notamment via des plateformes comme Airbnb.

Pour les locataires, sachez que vous ne pouvez sous-louer votre appartement (en totalité comme en partie) sans l’accord de votre propriétaire.

Faire une demande en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne