Comparateur de prêt immobilier
Comparez les offres de prêt pour réaliser votre acquisition
Faites une demande en ligne
Partager sur

Un mineur peut-il acheter une maison ?

Si l’achat du bien immobilier est fait avec de l’argent appartenant au mineur, dans le cas d’un PEL par exemple, le parent, en tant que représentant légal, peut effectuer l’opération. Le bien est par la suite propriété de l’enfant.

Si l’achat du bien est financé par des fonds appartenant à l’adulte et si le bien est ensuite mis au nom de l’enfant, l’opération équivaut à une donation.

Devenir propriétaire avant 25 ans

Même si l’âge minimum légal pour souscrire un prêt immobilier est 18 ans, le manque d’expérience professionnelle et d’apport personnel constituera un frein à l’acquisition d’un premier bien. En effet, le taux d’endettement et l’instabilité professionnelle face à un jeune emprunteur sont des facteurs déterminants pour la banque.

Présenter sa demande trop tôt par rapport à l’âge moyen d’accession à la propriété se solde généralement par un refus de la banque, ce qui peut par la suite devenir handicapant pour l’emprunteur potentiel si celui-ci soumet un dossier auprès de la même banque.

Le prêteur peut en effet considérer que la première demande de prêt prématurée met en lumière un manque d’appréciation sur la réalité financière, professionnelle ou privée de la part du demandeur.

Immobilier : 5 conseils pour acheter seul | lesfurets

Acheter entre 25 et 45 ans

Devenir propriétaire à 25 ans permet de bénéficier d’un prêt sur une durée maximale ou de solder l’emprunt alors que l’on est encore jeune. De plus, les différents prêts aidés tels que le PTZ, les prêts des collectivités locales ou les prêts conventionnés viendront diminuer considérablement le coût de son financement.

La tranche d’âge des 31-45 ans est celle qui rassemble le plus grand nombre d’emprunteurs potentiels, avec un âge moyen pour un premier achat immobilier à environ 36 ans. Le prêt est le plus souvent souscrit par le couple souhaitant acheter à deux, ce qui rassure le banquier, le niveau de revenus de l’un et de l’autre des conjoints étant alors un élément déterminant.

Quel taux pour votre prêt ?
Je compare

Une fois la stabilisation de vos revenus et la constitution d’une épargne servant d’apport personnel, le banquier n’a aucune raison de ne pas vous faire confiance. Ainsi il est plus facile d’emprunter entre 25 et 45 ans. Les faibles taux d’intérêt actuels ne peuvent qu’inciter à franchir le seuil de sa banque ou celui d’une autre.

Pour les 45 ans et plus, les choses se compliquent malgré la présence d’une situation professionnelle stable et de revenus élevés. Le problème vient souvent des risques de santé accentués par l’âge. Rien de rédhibitoire toutefois, seule la durée de l’emprunt pouvant être limitée pour un demandeur âgé d’une cinquantaine d’années. L’assurance emprunteur sera des plus pertinente à cette tranche d’age pour couvrir l’emprunteur face aux aléas de la vie ( décès, handicap, maladie,…)

Le conseil de François !
Depuis 2018 et la mise en place de la loi Bourquin, vous pouvez plus facilement changer d’assurance emprunteur et en souscrire une autre présentant des garanties au moins équivalentes à des tarifs (bien plus) plus avantageux.

L’âge idéal moyen pour emprunter

D’après un sondage réalisé par l’institut Harris Interactive pour le réseau immobilier Guy Hoquet, 70% des personnes sondées âgées de moins de 35 répondent que l’âge idéal pour acheter un bien immobilier est situé entre « 25 et 34 ans ».

Pour la même question, les plus de 65 ans sont globalement du même avis, quoi que légèrement plus réservés (59% ont répondu le même « 25 et 34 ans »). D’autre part, les seniors sont près d’un tiers (31%) à estimer que la tranche des « 35 et 44 ans » est également l’âge idéal pour acheter un bien immobilier. Dans ce cas, les moins de 35 ans ne sont là que 9%.

Il semblerait, selon des chiffres publiés par Cafpi en 2019, que ce soit nos amis séniors qui soient les plus réalistes, étant donné que l’âge du primo-accédant est en moyenne de 35 ans. Dans une fourchette d’âge large de 32 à 35 ans. Données à titre informatif, ces informations n’ont pas vocation à estimer de manière précise quel est l’âge idéal pour acheter son logement. Elles donnent cependant des indications qui permettent de se faire une idée assez précise sur la question.

Le profil idéal pour acheter son logement

Bien qu’il soit quasiment impossible de répondre à cette question, compte tenu des réalités de chacun, notamment géographique en ce qui concerne les fluctuations de prix immobilier, il existe cependant des grands axes facilement identifiables et qu’il convient de respecter, tout comme l’impératif de disposer d’une stabilité de revenus. Les voici.

  • Avoir entre 30 et 35 ans
  • Être en CDI, bénéficier du statut de cadre
  • Bénéficier d’un revenu annuel supérieur à 40.000€
  • Réaliser ce projet d’achat avec un co-emprunteur
  • Présenter un apport personnel de minimum 10% du prix global du projet, voire davantage en Île-de-France
  • Maîtriser son taux d’endettement sous la barre des 33% pour conserver un reste à vivre conséquent
Faire une demande en ligne
Partager sur
Faire une demande en ligne