MENU
Comparateur de prêt immobilier
Comparez les offres de prêt pour réaliser votre acquisition
Faire une demande en ligne

Emprunter avant 25 ans

Même si l’âge minimum légal pour souscrire un prêt immobilier est 18 ans, le manque d’expérience professionnelle et d’apport personnel constituera un frein à l’acquisition d’un premier bien. Présenter sa demande trop tôt par rapport à l’âge moyen d’accession à la propriété se solde généralement par un refus de la banque, ce qui peut par la suite devenir handicapant pour l’emprunteur potentiel si celui-ci soumet un dossier auprès de la même banque. Le prêteur peut en effet considérer que la première demande prématurée met en lumière un manque d’appréciation sur la réalité financière, professionnelle ou privée de la part du demandeur.

Emprunter entre 25 et 45 ans

Une fois la stabilisation de vos revenus et la constitution d’une épargne servant d’apport personnel, le banquier n’a aucune raison de ne pas vous faire confiance. Les faibles taux d’intérêt actuels ne peuvent qu’inciter à franchir le seuil de sa banque ou celui d’une autre. Devenir propriétaire à 25 ans permet de bénéficier d’un prêt sur une durée maximale ou de solder l’emprunt alors que l’on est encore jeune. De plus, les différents prêts aidés tels que le PTZ, les prêts des collectivités locales ou les prêts conventionnés viendront diminuer considérablement le coût de son financement.

La tranche d’âge des 31-45 ans est celle qui rassemble le plus grand nombre d’emprunteurs potentiels, avec un âge moyen pour un premier achat immobilier à environ 36 ans. Le prêt est le plus souvent souscrit par le couple, ce qui rassure le banquier, le niveau de revenus de l’un et de l’autre des conjoints étant alors un élément déterminant.

Pour les 45 ans et plus, les choses se compliquent malgré la présence d’une situation professionnelle stable et de revenus élevés. Le problème vient souvent des risques de santé accentués par l’âge. Rien de rédhibitoire toutefois, seule la durée de l’emprunt pouvant être limitée pour un demandeur âgé d’une cinquantaine d’années.

Un mineur peut-il acheter une maison ?

Si l’achat du bien immobilier est fait avec de l’argent appartenant au mineur, dans le cas d’un PEL par exemple, le parent, en tant que représentant légal, peut effectuer l’opération. Le bien est par la suite propriété de l’enfant. Si l’achat du bien est financé par des fonds appartenant à l’adulte et si le bien est ensuite mis au nom de l’enfant, l’opération équivaut à une donation.

Le conseil d'Hervé !
Depuis 2013 et la mise en place de la loi Hamon, vous avez 12 mois pour résilier votre contrat d’assurance emprunteur et en souscrire un autre présentant des garanties au moins équivalentes à des tarifs plus avantageux.
Faire une demande en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne