MENU

Quel est le meilleur placement retraite 2017 et pourquoi ?

Vous aménager une retraite confortable peut se faire de diverses manières :

Cependant, ces deux placements comportent des inconvénients :

  • ils demandent un capital de départ relativement important ;
  • ils doivent viser des supports un minimum risqué pour offrir un réel rendement.

Le meilleur placement retraite 2017 reste l’investissement immobilier, qui offre l’avantage considérable de ne nécessiter qu’un faible capital de base. Le tout étant, bien entendu, d’obtenir un prêt immobilier retraité SCPI.

Le prêt immobilier retraité SCPI, comment ça marche ?

Différents cas de figure se présentent pour le prêt immobilier en vue de la retraite.

  • Dans le premier cas de figure, le futur propriétaire a emprunté jeune, bénéficiant de meilleures conditions de prêt. Une fois celui-ci remboursé, le bien immobilier peut être utilisé comme tremplin pour l’acquisition d’un autre plus spacieux ou d’un rendement plus élevé dans le cas d’un investissement locatif. Le bien peut également être revendu avec une plus-value plus ou moins importante.
  • Second cas de figure : le prêt immobilier retraité SCPI. En parallèle de revenus limités, au moment de la retraite ou avant, l’investissement peut porter sur des places de parking ou des parts de société civile de placement immobilier. Ces revenus supplémentaires permettent de constituer un capital qui peut ensuite être réinvesti.

Un atout majeur d’emprunter pour financer votre bien immobilier est la sécurisation de votre acquisition en cas d’invalidité et des héritiers en cas de décès. Dans l’une ou l’autre de ces situations, c’est en effet l’assurance emprunteur qui solde le capital restant. C’est pourquoi, investir à 60 ans reste raisonnable.

Des économies qui perdurent après la retraite

Une fois atteint l’âge de la retraite, la plupart des avantages de la propriété d’un bien immobilier perdurent. Il est possible :

  • d’habiter le bien pour éviter de devoir payer un loyer tout en conservant la valeur marchande du bien ;
  • de vendre le bien ou de l’intégrer à une SCI familiale en vue de la transmission du patrimoine. L’argent récolté pourra également être réinvesti, par exemple en achetant une autre maison au moment de la retraite ;
  • de louer le bien dans le cadre de la loi Pinel, qui a été reconduite jusqu’en 2018. Selon ce dispositif, louer un appartement à un retraité ou autre permet de bénéficier d’une défiscalisation à hauteur de 63 000 euros sous condition de louer le bien immobilier durant six ans à un loyer encadré. Passée cette période, le propriétaire est libre d’augmenter les loyers ou de récupérer son bien pour l’occuper.
Le conseil d'Hervé !
L’usufruit locatif social (ULS) constitue un excellent moyen, bien que méconnu, d’assurer sa retraite. Dans son cadre, le bien immobilier est acheté à hauteur de 50 ou 60 % de sa valeur. L’achat ne porte que sur la nue-propriété, l’usufruit étant confié à un bailleur social durant une moyenne de 15 ans. Le nu-propriétaire ne perçoit pas de loyers, mais récupère la pleine propriété du bien en fin de période, tout en jouissant de mesures de défiscalisation.
Faire une demande en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne