MENU

Faire jouer la concurrence entre les banques

Comme la plupart des futurs propriétaires, votre premier réflexe pour contracter un prêt immobilier est de vous adresser à votre banque plutôt qu’un courtier . Et, malgré votre ancienneté, votre banque refuse de vous accorder votre prêt immobilier. Il faut savoir qu’il n’existe pas de droit de crédit. Si votre banque a le moindre doute sur la fiabilité de votre projet, votre capacité de remboursement ou vos garanties financières, elle peut rejeter votre demande.

Ce premier refus ne doit pas vous décourager dans votre recherche. Les critères d’attribution de prêts immobiliers varient d’une banque à l’autre. Il ne faut pas hésiter à soumettre votre dossier à d’autres établissements. L’autre option est de faire appel à un courtier qui fera jouer la concurrence entre plusieurs banques en présentant votre dossier de demande de crédit à son réseau bancaire.

Le courtier vous accompagne tout au long de votre parcours de demande de prêt moyennant une commission. le tarif d’un courtier immobilier est souvent compris entre 800 et 1000 euros. Une fois acceptation du prêt, il touchera sa commission. S’adresser à un courtier permet également de faire l’économie des frais de dossier. Il est à noter qu’il existe également des courtiers gratuits en ligne ou non.

.Demander un réexamen du dossier

Si les arguments avancés par votre banque ne vous semblent pas fondés, vous avez la possibilité de faire réexaminer votre dossier de prêt immobilier. Il vous suffit de rédiger une demande à votre banque. Votre lettre de contestation doit être envoyée en recommandé avec accusé de réception.

Se tailler un profil de l’emprunteur idéal

Le profil de l’emprunteur est passé au peigne fin par les banques. En améliorant certains aspects de votre profil, votre prochaine demande de crédit immobilier peut se solder par un succès.

  • Avoir un apport plus solide. Plus l’apport personnel est important, plus le banquier est rassuré. En effet, les emprunteurs dont l’apport personnel représente 20% du montant du bien immobilier sont appréciés.
    Exemple : si vous souhaitez acheter un bien à 300 000 euros, vous devez disposer d’un apport personnel de 60 000 euros.
  • Faire le point sur sa capacité d’endettement. Si la banque constate que les échéances de l’emprunt immobilier sont supérieures à 33% de vos revenus mensuels, elle rejette votre dossier de prêt immobilier. Ce pourcentage représente la capacité d’endettement. Cette règle a été mise en place afin de limiter le risque de surendettement des futurs acheteurs. Exemple : si un ménage a un revenu mensuel de 5 000 euros, leurs échéances liées au crédit immobilier ne doivent pas dépasser 1650 euros par mois.
Faire une demande en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne