MENU

Les taux d’intérêt négatifs : un dispositif pour relancer l’économie

Comment les banques peuvent-elles être amenées à pratiquer un taux d’intérêt négatif ?

Tout dépend de la conjoncture économique. En effet, c’est principalement la loi de l’offre et de la demande qui détermine l’Euro Interbank Offered Rate, ou Euribor, c’est-à-dire le taux d’intérêt moyen auquel les principales banques du secteur financier international se prêtent de l’argent.

Or, suite à la crise bancaire de 2008 et notamment à la faillite de Lehmann Brothers, les banques ont eu un réflexe de « rétrécissement de crédit ». Autrement dit, elles ont préféré jouer la sécurité et restreindre drastiquement leurs conditions d’accès au crédit pour les particuliers. Un processus qui a entraîné un cercle vicieux, car synonyme de ralentissement de l’économie. C’est pour contrer cet engrenage que la Banque centrale européenne a baissé les taux auxquels elle prête aux banques, jusqu’à obtenir un taux d’intérêt négatif.

C’est ainsi que certains emprunteurs belges ou danois qui avaient effectué un emprunt immobilier à taux variable – c’est-à-dire dépendant des fluctuations de l’Euribor – ont bénéficié d’un taux négatif qui a inversé la situation et contraint leur banque à leur verser, à leur tour, des intérêts.

Toutefois, il s’agit d’une situation exceptionnelle. D’autant plus que la loi française empêche les emprunteurs de profiter pleinement des conséquences d’un Euribor négatif.

Existe-t-il un prêt à taux négatif pour particulier ?

Vous êtes un particulier et vous cherchez un crédit immobilier à taux négatif ? Malheureusement, vous n’avez aucune chance de le trouver ! En effet, le Code civil vous oblige à rembourser, au minimum, l’intégralité du capital emprunté.

De plus, même sans cette limitation légale, les conditions dans lesquelles un taux d’emprunt pourrait devenir négatif sont plus que réduites.

L’explication de l’impossibilité d’appliquer un taux négatif aux particuliers est la suivante.

  • L’argent étant prêté par la BCE aux banques à court terme, seuls les prêts à court terme (dix ans ou moins) et à taux variable pourraient être concernés.
  • Encore faut-il que ce taux variable ne soit pas capé, c’est-à-dire limité à la hausse comme à la baisse dans une fourchette définie à l’avance, lors de la signature de l’emprunt.
  • Or, les banques tendent à limiter leur offre de prêt à taux variable justement pour éviter d’avoir à appliquer à leurs clients des taux trop bas.
  • Enfin, même si un taux de crédit variable à court terme arrivait à frôler 0 %, il faut savoir que s’ajoutent aux remboursements des commissions prélevées par la banque.

Quelle est la signification d’un prêt à taux variable avec Euribor négatif ?

Pourtant, même si vous ne pouvez pas bénéficier d’un prêt à taux négatif pour particulier et que vous ne pouvez pas être remboursé par votre banque, vous allez tout de même bénéficier des conséquences d’un Euribor négatif.

En effet, si les taux d’intérêt pour les particuliers ne sont pas négatifs, ils ont tout de même beaucoup diminué depuis plusieurs années : d’une moyenne de 2,20 % en 2015, ils sont tombés à 1,30% fin 2016 et, malgré une légère hausse lors du premier semestre 2017, se maintiennent à 1,58% en septembre 2017.

Une situation qui vous permet donc de négocier avec votre agence bancaire pour optimiser vos conditions d’emprunt.

Le conseil d'Hervé !
Votre banque refuse de réviser vos conditions d’emprunt ? Adressez-vous à des établissements concurrents susceptibles de racheter vos crédits et de vous proposer un prêt beaucoup plus avantageux, vous permettant d’économiser des milliers d’euros ! Pour trouver la meilleure offre, utilisez notre comparateur.
Faire une demande en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne