MENU
Comparateur de prêt immobilier
Comparez les offres de prêt pour réaliser votre acquisition
Faites une demande en ligne
Partager sur

En décembre 2019, la moyenne des crédits immobiliers est de 230 mois – soit 19 ans et 2 mois. Mais cette période de temps peut être rallongée jusqu’à 30 ans ! Regardons ensemble quelles sont contraintes d’un prêt immobilier sur 30 ans, et comment utiliser une simulation prêt immobilier 30 ans à votre avantage.

Le point sur le prêt immobilier

Le fait d’emprunter une somme auprès d’un organisme bancaire ou d’assurance représente pour vous un « coût ». Ce coût est symbolisé par les intérêts d’emprunt d’une part, et par les frais d’assurance emprunteur de prêt d’autre part – notez qu’il est impossible de ne pas prendre une assurance dans le cas d’un crédit immobilier.

Or, plus la durée du prêt s’allonge, plus vos charges augmentent. En d’autres termes, la durée de votre emprunt aura une incidence sur votre taux immobilier, votre assurance, le type de crédit pour lequel vous vous engagez, votre taux d’endettement ainsi que le coût de votre crédit !

Ainsi, vous devez savoir que le taux d’intérêt symbolise quelque part le risque que votre banque accepte de prendre avec votre profil lorsqu’elle vous accorde un crédit. Plus le risque est grand et plus les taux de l’emprunt seront élevés.

Notez que la durée d’emprunt est également susceptible d’avoir un impact sur votre assurance, en fonction de votre âge. C’est pour cela que la plupart des contrats prennent fin dès l’âge de 75 ans. Au-delà, il devient toujours possible de souscrire à une assurance, mais le coût sera plus important.

Pourquoi souscrire un crédit immobilier sur 30 ans ?

Ainsi et avant la crise financière de 2008, il n’était pas rare de voir des achats immobiliers profiter d’un financement sur plus de 30 ans. À l’heure actuelle, la durée d’emprunt idéale semble avoir été ramenée à environ 20 ans, voire 25 ans. De fait, et même si cela peut paraître surprenant, certains profils peuvent tirer profit d’une durée d’emprunt plus longue.

C’est notamment le cas des personnes désireuses de réaliser un investissement locatif. Dans ce cas précis, l’emprunteur a la possibilité de déduire les intérêts d’emprunt de ses revenus fonciers, ceux-ci étant de facto considérés comme des charges. De même, si vous disposez d’une épargne importante, vous aurez moins de difficultés à contracter dans la durée.

Un exemple parmi tant d’autres : un célibataire sans enfants vivant à Montpellier, avec un taux d’endettement supérieur à 33% et souhaitant acquérir un grand studio de 40 mètres carrés aura plutôt intérêt à se tourner vers un crédit sur 25 ou 30 ans. Il aura ainsi la possibilité d’obtenir des mensualités nettement inférieures à 500 euros, ce que ne lui permettraient pas les prêts sur 20 ans.

Notons que si les organismes bancaires se montrent plus enclins à accorder des crédits à l’heure actuelle, c’est en grande partie à cause de la chute des taux. Une situation également favorable aux propriétaires, qui n’hésitent plus à renégocier leur crédit immobilier. Dans la plupart des cas, les taux d’intérêt des crédits immobiliers sont tombés sous la barre fatidique des 1%, une situation qui permet d’emprunter pour la même mensualité, ou le même montant en cas de mensualité plus faible.

Quel taux pour votre prêt ?
Je compare

Prêt immobilier sur 30 ans : vers qui se tourner ?

À l’heure actuelle, quelques organismes financiers se distinguent en accordant des prêts immobiliers sur de si longues durées. On pense notamment au Crédit Foncier et Communal d’Alsace et de Lorraine (CFCAL) qui propose un crédit sur 35 ans. Cette idée, selon la présidente du directoire du CFCAL Emmanuelle François participe d’un « prolongement des activités de la structure vers l’immobilier, depuis le début de l’année 2018 ».

Il semble cependant qu’il s’agisse d’un phénomène épisodique, la moyenne des dettes contractées par les emprunteurs s’étendant majoritairement sur 25 ans. Bien évidemment, le mieux que vous puissiez faire à ce stade et avant de souscrire à un crédit immobilier est de réaliser une simulation de prêt immobilier sur 30 ans. De cette façon, vous saurez si votre profil est susceptible de convenir à une telle échéance. C’est précisément cette partie que nous vous invitons à découvrir plus avant ci-dessous.

Découvrez le prêt immobilier 30 ans en simulation

Pour savoir si votre profil d’investisseur est éligible ou non à un crédit, il vous sera toujours recommandé d’en passer par un outil de simulation en ligne. Totalement gratuit et sans aucun engagement de votre part, un prêt immobilier 30 ans en simulation vous permet d’obtenir une ébauche de votre capacité d’emprunt et des mensualités que vous aurez à régler, suivant les indications fournies à l’outil.

Notez que si vous souhaitez bénéficier d’aides pour une première acquisition de logement, vous avez la possibilité d’accéder à un outil de simulation de prêt à taux zéro. Celui-ci vous permettra de déterminer le montant du prêt à taux zéro auquel vous aurez droit, en tenant compte d’un certain nombre de facteurs – projet immobilier neuf ou ancien, zone géographique, etc..

En conclusion, notez que cette situation favorable avec des taux d’intérêts relativement bas n’est pas faite pour durer. En effet, les taux sont susceptibles de varier très rapidement. Par exemple, si vous empruntez à taux fixe auprès de votre banque, sachez que ce taux restera identique durant toute la durée de vie du crédit. En revanche, un prêt immobilier souscrit à taux variable sera largement dépendant chaque année de l’indice monétaire de référence – il s’agit généralement de l’indice Euribor.

Bien évidemment dans le cas présent, si les taux baissent, cette variation se répercute sur vos mensualités. De plus, il est tout à fait possible de rembourser son emprunt sans avoir à payer de pénalités. N’hésitez pas à mieux vous renseigner sur les modalités de souscription et comparez autant que possible les offres entre-elles avant de vous décider.

Faire une demande en ligne
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne