Comparateur de prêt immobilier
Comparez les offres de prêt pour réaliser votre acquisition
Faites une demande en ligne
Partager sur

Le prêt viager hypothécaire : de quoi s’agit-il ?

Un prêt viager hypothécaire est un prêt où vous utilisez un bien immobilier dont vous êtes propriétaire comme garantie pour obtenir une somme d’argent de la part de votre banque.

Contrairement à la vente en viager, le prêt viager hypothécaire permet à l’emprunteur de rester propriétaire de son bien immobilier avec les obligations qui lui incombent. Les dépenses liées à son logement restent à sa charge. L’emprunteur continue de payer les charges courantes, la taxe d’habitation, l’impôt foncier ou encore les travaux importants.

Le prêt viager hypothécaire se rembourse à la manière d’un prêt in fine : l’emprunteur ne rembourse le capital que lors de la dernière mensualité du prêt (ou lorsqu’il vend le bien mis en garantie).

Attention, il est à bien noter que le prêt viager hypothécaire n’est plus commercialisé par aucune banque à l’heure actuelle.

Montant et durée du prêt viager hypothécaire

Le prêt viager hypothécaire a la particularité de ne pas avoir de réelle date de fin. En effet, certains facteurs peuvent l’arrêter mais ils ne dépendent pas de la durée du prêt :

  • En cas de décès de l’emprunteur ou du dernier emprunteur, la banque récupère son capital en mettant en vente le bien immobilier mis en garantie.
  • L’emprunteur peut procéder à un remboursement anticipé de la somme empruntée
  • Si le propriétaire vend le bien immobilier mis en garantie, la banque récupère son argent et met fin au prêt viager hypothécaire.

Le montant du prêt viager hypothécaire varie selon plusieurs éléments. Il dépend évidemment de la valeur du bien qui est mis en hypothèque mais pas seulement. En effet, l’âge du propriétaire est aussi une donnée importante que la banque prêteuse va prendre en compte. On estime que l’emprunt total varie entre 15 et 75 % de la valeur du bien mis en garantie.

Comment fonctionne le prêt viager hypothécaire ?

Le fonctionnement du prêt viager hypothécaire est en réalité assez simple. Le bien immobilier que vous présentez dans le cadre de votre demande, constitue la garantie de l’emprunt. Comme dit plus haut, en tant que prêt in fine, le prêt viager hypothécaire instaure un remboursement du capital lors du :

  • Décès de l’emprunteur
  • De la vente du bien immobilier garantissant l’emprunt
  • Du remboursement du capital (intérêts compris)

Il s’agit d’un crédit non affecté, ce qui veut dire que vous pouvez utiliser la somme empruntée comme vous le souhaitez, que ce soit un crédit conso pour financer l’achat de nouveaux meubles, l’acquisition d’un bien immobilier ou même l’achat d’une voiture.

Pour bénéficier du prêt viager hypothécaire, être propriétaire de son bien immobilier est une condition sinequanone. Il peut s’agir d’une résidence principale, secondaire ou encore d’un bien loué.

L’Ordonnance du 23 mars 2006 réserve l’attribution de ce mode de financement aux biens à usage exclusif d’habitation. En clair : un local dédié à une activité professionnelle n’entre pas dans les critères d’attribution.

Même si l’âge n’est pas un critère essentiel, le prêt viager hypothécaire est destiné aux seniors. Pour formuler sa demande de prêt, l’emprunteur peut s’adresser à la banque ou à l’organisme de crédit de son choix.

Quel taux pour votre prêt ?
Je compare

Quels sont les avantages et inconvénients du prêt viager hypothécaire ?

Le prêt viager hypothécaire peut être utile dans certaines conditions et bien moins intéressant dans d’autres. Nous allons passer en revue ses avantages et ses inconvénients.

Avantages du prêt viager hypothécaire

Contrairement aux prêts classiques où le prêteur impose la souscription à une assurance décès-invalidité, l’emprunteur n’est pas dans l’obligation d’assurer son prêt viager hypothécaire.

Autre avantage: le remboursement du prêt viager hypothécaire n’est effectif qu’au moment du décès de l’emprunteur ou lors de la vente du bien si celle-ci a lieu avant le décès.

C’est également un prêt avec des conditions d’obtention très souples ce qui permet à de nombreux emprunteurs de pouvoir en bénéficier. De plus, ils restent propriétaires de leur bien de leur vivant ce qui reste un avantage non négligeable.

Inconvénients du prêt viager hypothécaire

En contrepartie, le coût de ce prêt est particulièrement élevé. Les frais de dossier représentent environ 4% du montant du prêt. En 2011, le taux d’intérêt était aux alentours de 9%. C’est donc un coût qu’il ne faut pas sous-estimer.

Le prêt viager hypothécaire est aussi un frein pour la transmission d’un patrimoine aux descendants. En effet, si le bien est utilisé comme garantie, la banque sera prioritaire pour récupérer la somme prêtée et c’est seulement ensuite que les héritiers toucheront leur part.

Le conseil de François !
Comme dit au début de l’article, le prêt viager hypothécaire n’est plus commercialisé par les banques. Cela ne vous empêche pas de trouver le prêt immo adapté à votre projet. N’hésitez pas à utiliser notre simulateur pour trouver le financement idéal pour vous !
Faire une demande en ligne
Partager sur
Faire une demande en ligne