MENU
Comparateur de prêt immobilier
Comparez les offres de prêt pour réaliser votre acquisition
Faites une demande en ligne
Partager sur

Le différé d’amortissement

Mieux vaut devenir propriétaire que de payer un loyer à fonds perdu. Ce raisonnement est d’une réelle solidité, sauf que dans certains cas, il vous faudra payer votre loyer ainsi que les premières mensualités du prêt.

Dans ce cas de figure, il est possible de bénéficier d’un différé d’amortissement. Comme son nom l’indique, il vous permet de différer le paiement des premières mensualités si votre nouveau logement est encore en travaux ou en cours de rénovation. Il existe trois grands types de différés d’amortissement également nommés franchises :

  • La franchise totale : elle est rarement proposée par les banquiers. Elle permet de repousser à une date fixée la totalité des mensualités non payées (capital + intérêts).
  • La franchise par tranches : les fonds sont débloqués par tranches suivant un calendrier défini ou en fonction de l’avancement des travaux. Les intérêts dus ne sont calculés que sur les fonds débloqués.
  • La franchise partielle : il s’agit là du différé d’amortissement le plus fréquent. Le remboursement du capital est différé, vous ne paierez que les intérêts durant une période préalablement définie.

Vous aurez rarement le choix entre plusieurs types de différés, celui-ci étant imposé par les banques au travers de solutions différentes.

Payer l’assurance emprunteur dès le début du prêt

Bénéficier d’un différé d’amortissement a bien évidemment un coût, qui peut devenir important sur une durée relativement longue. Ce dispositif n’a d’intérêt que si vous prévoyez d’occuper le logement à la fin des travaux. Dans le cadre d’un investissement locatif, il ne fait que rallonger la durée de l’emprunt et ne se justifie donc que pour des situations particulières.

Un autre aspect à prendre en compte concerne l’assurance emprunteur. Si le remboursement du capital est différé, il reste mis à votre disposition et doit être assuré. L’assurance emprunteur est donc effective dès le commencement du prêt, ce qui rend exigible la cotisation correspondante.

Le conseil d'Hervé !
L’assurance emprunteur doit par conséquent coûter le moins cher possible tout en apportant un maximum de garanties. Aussi, n’hésitez pas à comparer les offres avant de faire votre choix. Grâce à la loi Sapin 2, vous pouvez changer d’assurance emprunteur tous les ans.
Faire une demande en ligne
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne