Comparateur de prêt immobilier
Comparez les offres de prêt pour réaliser votre acquisition
Faites une demande en ligne
Partager sur

Pourquoi renégocier son prêt avec sa banque ?

La renégociation d’un prêt immobilier a une première vocation : faire des économies. Si vous faites partie des Français qui ont emprunté à une époque où les taux étaient élevés, il est encore temps de penser à renégocier votre prêt avec votre banque.

Un exemple concret vous permettra de mieux comprendre le niveau des économies que vous pouvez envisager avec un taux d’intérêt plus bas. Vous empruntez 200 000 € à 2,5 % sur 20 ans. Le coût du crédit est de 54 353 € hors assurance emprunteur. Pour un prêt à 1,50 %, le coût du crédit est de 31 622 €. L’économie est conséquente, elle représente plus de 20 000 € pour un point d’écart.

Autre raison de renégocier votre prêt immobilier auprès de votre banque : réduire le montant de vos mensualités. Votre situation personnelle et financière a changé et vous avez besoin d’un reste à vivre plus élevé chaque mois ? Renégocier peut vous permettre d’améliorer sensiblement votre quotidien. Reprenons l’exemple précédent. Pour un prêt à 200 000 € à 2,5 %, le montant de la mensualité est de 1 060 € contre 965 € pour un crédit à 1,5 %. L’économie est de près de 100 € par mois, de quoi vous offrir un peu de marge pour aborder plus sereinement l’avenir ou commencer à vous faire plaisir.

Le montant de vos mensualités n’est pas un poids pour vous ? Et pourquoi ne pas envisager de réduire la durée de votre prêt immobilier en le renégociant ? Si vous avez de nouveaux projets à moyen terme, cela vous permettra de rembourser plus tôt pour ne pas cumuler les crédits et donc ne pas augmenter votre taux d’endettement.

Renégocier son prêt modulable

La plupart des prêts immobiliers sont des prêts à taux fixe avec des mensualités constantes. Certains prêts permettent toutefois de revoir à la hausse ou à la baisse vos mensualités de manière exceptionnelle ou définitive.

Cette modulation doit être spécifiée dans le contrat de prêt. Elle est encadrée de manière stricte et ses conditions varient selon les banques. Par exemple, votre établissement bancaire peut accepter une modulation à la baisse dès lors que cela n’allonge pas le prêt de plus de 36 mois. Il peut aussi déterminer que la modulation ne doit pas excéder 30 %. Ainsi, une mensualité de 1 000 € ne pourra dépasser, après modulation à la hausse, 1 300 €.

Quel taux pour votre prêt ?
Je compare

Quels sont les frais en cas de renégociation de prêt ?

Si la renégociation est une solution envisagée pour faire des économies, n’oubliez pas que les banques vont vous imposer des frais pour cette démarche.

Les frais de dossier facturés doivent être pris en considération pour déterminer si votre renégociation est effectivement avantageuse. Ils doivent ainsi être inférieurs au gain obtenu. Plus la différence de taux sera importante, plus la renégociation sera rentable.

Idéalement, une renégociation s’opère durant la première moitié du remboursement de votre crédit. Pourquoi ? Simplement parce qu’il s’agit de la période durant laquelle vous remboursez le plus d’intérêts. Or, ce sont bien ces intérêts que vous envisagez de diminuer en baissant le taux d’emprunt.

En fin de prêt, vous remboursez essentiellement le capital, le gain espéré est plus faible. Renégocier trop tôt n’a que peu d’intérêt également dans la mesure où les taux n’auront pas assez fluctué.

Renégociation ou rachat de crédit ?

Votre renégociation n’a pas abouti en raison d’un refus de votre banque ? Le taux proposé n’est pas à la hauteur de vos attentes et ne vous permet pas de faire assez d’économies ? Et si c’était le moment de songer au rachat de crédit ?

Renégociation et rachat sont deux notions différentes. Lorsque vous renégociez, vous vous adressez à l’organisme qui vous a octroyé le prêt. Lorsque vous faites racheter votre prêt immobilier, cette opération se fait dans une banque concurrente susceptible de vous offrir des conditions de crédit plus avantageuses.

Attention, le rachat de crédit n’est pas toujours la meilleure solution. Cette fois, non seulement vous paierez des frais de dossier pour la mise en place de votre crédit immobilier, mais vous devrez également payer des indemnités de remboursement anticipé (IRA) à votre banque actuelle.

Le conseil de François !
Bon à savoir : les frais de remboursement anticipé sont plafonnés par l’article R 313-25 du Code de la consommation. Ils ne peuvent excéder 6 mois d’intérêts calculés au taux moyen du prêt ou 3 % du capital restant dû.

Il est donc nécessaire que la différence de taux soit très importante pour compenser les différents frais engendrés par ce rachat. Utiliser un comparatif de taux peut s’avérer judicieux pour trouver, en quelques minutes seulement, le meilleur taux pour votre prêt immobilier. Avec lesfurets, vous bénéficiez d’une solution gratuite et sans engagement pour réduire sensiblement le coût total de votre crédit.

Comme pour une renégociation, le rachat sera plus intéressant en début de prêt lorsque vous remboursez essentiellement les intérêts du prêt.

N’oubliez pas de profiter de cette opération de rachat pour changer d’assurance emprunteur et faire des économies importantes. Là encore, prenez quelques minutes pour comparer les offres avec lesfurets.

Renégociation ou rachat de crédit ? Le choix se fera simplement selon le gain obtenu, un calcul est nécessaire pour définir le gain réel en prenant en compte les frais liés à votre opération.

Faire une demande en ligne
Partager sur
Faire une demande en ligne