MENU

Qu’est-ce que le tableau d’amortissement ?

Le tableau d’amortissement, également nommé échéancier ou plan de remboursement, est un document édité par l’organisme de crédit chez lequel vous contractez votre prêt et qu’il doit vous donner obligatoirement lors de la phase pré-contractuelle, soit la phase de discussion et de négociation du prêt entre l’emprunteur et la banque. L’article L.312-8 du Code de la consommation impose aux organismes de crédit la remise de ce document aux emprunteurs.

Ainsi, durant toute la période de remboursement, ce plan de remboursement va vous donner une vue d’ensemble sur chaque échéance de votre prêt, avec au minimum la somme que vous devez payer chaque mois, le capital restant dû après chaque mensualité, le montant des intérêts et le numéro de période (numéro du mois correspondant). Le document peut également vous renseigner un peu plus en détail sur votre mensualité par échéance, en la décomposant entre part du capital, part des intérêts et montant de la prime d’assurance.

Le tableau d’amortissement est donc en quelque sorte un récapitulatif vous permettant d’organiser vos remboursements dans la durée afin de pouvoir anticiper vos dépenses, évaluer votre solvabilité et vous organiser en conséquence.

Afin de calculer l’amortissement d’un crédit, il faut bien avoir en tête la durée du crédit, le montant des mensualités, le taux du prêt immobilier et le taux de l’assurance emprunteur. Le montant à payer mensuellement étant divisé en 3 parties, soit le capital, les intérêts et la prime d’assurance, il est important de bien prendre compte ces deux taux afin de calculer correctement le total de sa mensualité.

Selon les dates de déblocage des fonds, le premier tableau d’amortissement donné à l’emprunteur peut être provisoire. Un plan de remboursement définitif vous sera alors donné par la suite.

Dans quels cas peut-on vous demander votre tableau d’amortissement ?

Un tableau d’amortissement doit être conservé :

  • dans le cas d’une demande d’un dossier de surendettement, afin de justifier les mensualités que vous remboursez par mois.
  • dans le cas d’une souscription d’un prêt chez un autre organisme de crédit. Ce dernier vous le réclamera afin que vous puissiez justifier d’un crédit en cours, mais également afin de pouvoir le regarder en détail pour établir votre taux d’endettement en fonction de ce qu’il vous reste à rembourser et de la durée restante du crédit.

Les différents types d’amortissements

On distingue :

  • l’amortissement « in fine », qui consiste à rembourser l’intégralité du capital à la fin du prêt. Durant toute la période du crédit, l’emprunteur ne paye que les intérêts et la prime d’assurance.
  • l’amortissement progressif, avec des échéances présentant au fur et à mesure une augmentation de la part de capital à rembourser et, en parallèle, une diminution des intérêts.
  • l’amortissement constant, avec une part du capital constante tout au long du prêt et une diminution progressive des intérêts.
Faire une demande en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne