Comparateur de prêt immobilier
Comparez les offres de prêt pour réaliser votre acquisition
Faites une demande en ligne
Les prêts aidés

Les différents prêts aidés

Avant d’entrer dans le vif du sujet, commençons par définir ce que sont les prêts aidés. En effet, vous vous demandez peut-être ce que sont les prêts aidés proposés par l’État. Il s’agit de prêts immobiliers proposant des conditions particulières dont l’objectif est d’aider les primo-accédants aux revenus modestes à acquérir un bien immobilier. Certaines aides à l’achat d’une maison ou d’un appartement pourront financer la totalité de l’acquisition du bien tandis que d’autres devront être complétées par un autre mode de financement. Quoi qu’il en soit, il est nécessaire de bien se renseigner sur les conditions d’octroi pour être sûr de pouvoir en bénéficier.

Le prêt accession sociale / Prêt PAS

Le prêt accession sociale (que l’on appelle aussi prêt PAS) a pour objectif de permettre aux personnes ayant des revenus modestes d’acquérir une maison ou un appartement. Il permet de financer la totalité du bien souhaité mais peut compléter un prêt à taux zéro.

C’est une véritable aide financière pour l’achat d’un bien qui a l’avantage de permettre à l’emprunteur de bénéficier des APL (aide personnalisée au logement) et de frais de garanties réduits. Il est accordé selon deux conditions principales :

  • Les ressources de l’emprunteur
  • La localisation du logement et du nombre de personnes qui vont l’occuper

Le prêt conventionné / prêt PC

Le prêt conventionné est un prêt accordé sans conditions de ressources à des personnes souhaitant acheter leur résidence principale, la faire construire, effectuer des travaux d’économie d’énergie ou encore acheter un bien pour le mettre en location.

Il s’agit d’un prêt plafonné qui peut financer entièrement un achat immobilier. Pour en bénéficier, l’emprunteur doit :

  • Faire de ce logement sa résidence principale (le logement doit être habité pendant au moins 8 mois par an)
  • Faire en sorte que le logement soit habité dans l’année qui suit son acquisition ou la réalisation de travaux.

Parmi ses principaux avantages, on retrouve l’accès aux APL, des frais de notaires plus faibles ainsi que des frais de dossiers réduits.

Le prêt à taux zéro / PTZ

Il s’agit certainement de l’aide à l’achat immobilier le plus connu. Le prêt à taux zéro est un dispositif d’accès à la propriété pour les ménages aux revenus modestes et intermédiaires. Il permet de financer l’achat ou la construction d’une résidence principale en complément d’un prêt classique.

Son principal avantage, c’est que la somme empruntée avec le PTZ n’implique pas le remboursement d’intérêts. Le prêt à taux zéro est accordé selon des conditions de ressource et l’emprunteur ne doit pas avoir été propriétaire de sa résidence principale dans les deux ans qui précèdent la demande de prêt. En fonction des ressources, l’emprunteur peut différer le remboursement du prêt de 5, 10 ou 15 ans. C’est donc une aide à l’achat immobilier qui possède des avantages non négligeables.

Le prêt épargne logement

Le prêt épargne logement fonctionne de pair avec le plan épargne logement (PEL) ou le compte épargne logement (CEL). En effet, plus vous avez épargné en amont et plus vous pourrez emprunter. Le taux du prêt est déterminé au moment de l’ouverture du PEL ou du CEL.

Il est possible d’emprunter jusqu’à 92 000 € (en fonction de la somme épargnée en amont) pour une durée de prêt entre 2 et 15 ans. Le prêt épargne logement peut aussi être complété par d’autres modes de financement.

Le prêt action logement

Le prêt action logement (anciennement prêt patronal ou prêt 1% logement) est destiné aux salariés dont les entreprises reversent une partie de leur masse salariale à l’organisme Action Logement pour financer la construction de logements. En contrepartie, les salariés de ces entreprises peuvent obtenir un crédit immobilier à un taux plus avantageux.

Le prêt action logement doit permettre à l’emprunteur d’acquérir sa résidence principale et cette dernière doit respecter des conditions de performances énergétiques. A savoir que depuis avril 2021, ce type de prêt ne peut plus être utilisé pour financer des travaux.