Simulateur prêt à taux zéro

Déterminez facilement si vous êtes éligible au prêt à taux zéro en fonction de la nature votre projet d’acquisition, de vos ressources et de la composition de votre foyer.

Nos partenaires prêt immobilier

Courtiers prêt immobilier

Qu’est-ce que le prêt à taux zéro en 2019 ?

Le prêt à taux zéro, également connu sous le nom de PTZ, est, comme son nom l’indique, un prêt sans intérêt destiné aux emprunteurs désireux de financer l’achat de leur première résidence principale.

Le prêt à taux zéro ne peut financer qu’une partie de l’achat et doit donc être complété par un prêt immobilier classique souscrit auprès d'une banque et un apport personnel. Il est mis en place par les banques qui ont signé une convention avec l’État.

Le PTZ comprend également une dimension écologique. Dans le neuf, il est réservé à la construction, l’achat neuf ou sur plans, d’un logement respectant les normes énergétiques actuellement en vigueur (RT 2012 et label « BBC »). Dans l’ancien, il implique d’entreprendre des travaux d’amélioration énergétiques.

Comment obtenir un prêt à taux zéro en 2019 ?

Pour bénéficier d’un prêt à taux zéro, il faut tout d’abord être primo-accédant et respecter un plafond de ressources variable en fonction du nombre d’occupants du logement et de la zone géographique où il se situe. Un crédit à taux zéro peut ainsi aller de 60.000€ pour un célibataire, à 138.000€ pour une famille de cinq personnes.

Les zones géographiques éligibles au PTZ en 2019

A savoir que d’ici 2021, le zonage du PTZ doit faire l’objet d’un recentrage vers les zones tendues. Celles-ci sont visées pour leurs logement neufs, comme les zones moins tendues le sont pour les logements anciens.

Zones géographiques Fin du PTZ pour les logements neufs Fin du PTZ pour les logements anciens + travaux
A 31/12/2021 01/01/2018
A bis 31/12/2021 01/01/2018
B1 31/12/2021 01/01/2018
B2 31/12/2019 31/12/2021
C 31/12/2019 31/12/2021

(Source : Légifrance)

Dans un second temps, le logement convoité doit être au choix :

  • Un logement neuf respectant les normes énergétiques en vigueur ;
  • Un logement ancien avec des travaux d’amélioration d’un montant au moins égal à 25 % du coût du prêt ;
  • Un logement social acquis par ses occupants.

Notez que les critères d’éligibilité au prêt à taux zéro sont revus chaque année par le gouvernement. Ainsi, en 2018 les logements anciens avec travaux restent éligibles au PTZ mais uniquement dans les zones B2 et C. Ce n’est plus le cas dans les zones A et B1, c’est-à-dire les zones tendues.
Les logements neufs restent quant à eux éligibles au prêt à taux zéro dans toute la France en 2019 mais selon des quotités différentes.

Les quotités du Prêt à Taux Zéro 2019

Nature de l'opération Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C
Logement neuf 40% 40% 20% 20%
Logement ancien avec travaux Exclu Exclu 40% 40%
Logement issu du parc HLM 10% 10% 10% 10%

Les conditions de ressources nécessaires pour accéder au crédit à taux zéro

Pour bénéficier du prêt à taux zéro, il ne faut pas dépasser un certain plafond de ressources. Celui-ci est défini en fonction du nombre d’occupants dans le logement mais également de la zone dans laquelle il se situe, de A (zone tendue) à C (moins chère).

Nombre d'occupants Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C
1 personne 37.000€ 30.000€ 27.000€ 24.000€
2 personnes 51.800€ 42.000€ 37.800€ 33.600€
3 personnes 62.900€ 51.000€ 45.900€ 40.800€
4 personnes 74.000€ 60.000€ 54.000€ 48.000€
5 personnes 85.100€ 69.000€ 62.100€ 55.200€
6 personnes 96.200€ 78.000€ 70.200€ 62.400€
7 personnes 107.300€ 87.000€ 78.300€ 69.600€
8 personnes et plus 118.400€ 96.000€ 86.400€ 76.800€

A noter que le coût total d’une opération de prêt à taux zéro divisé par neuf ne peut en aucun cas dépasser le revenu fiscal de référence situé dans ce précédent tableau.

Quels travaux permettent d’être éligibles au PTZ pour un logement ancien ?

Pour bénéficier d’un prêt à taux zéro dans le cadre de l’achat d’un logement ancien, les emprunteurs doivent s’engager sur l’honneur à réaliser dans un délai de 3 ans des travaux :

  • D’amélioration énergétique à l’exception de ceux financés par un éco-PTZ ;
  • De modernisation, d’aménagement ou d’assainissement des surfaces habitables ou annexes ;
  • Ou de construction de surfaces habitables nouvelles.

Comment calculer son prêt à taux zéro ?

Pour savoir si vous êtes éligible à l’obtention d’un prêt à taux zéro, connaître le montant auquel vous pouvez prétendre et savoir de quelles conditions de remboursement vous pouvez bénéficier, il suffit d’utiliser notre calculatrice de PTZ.


Rapide et simple d’utilisation, notre simulation de prêt à taux zéro vous fournira en quelques secondes seulement toutes les informations dont vous avez besoin, sans engagement.


Pour ce faire, il suffit de nous fournir quelques informations :

  • Votre statut ;
  • Le code postal du logement pour lequel vous souhaiteriez obtenir un PTZ ;
  • La nature du bien ;
  • Le prix du logement ;
  • Le montant des travaux envisagés s’il s’agit d’un logement ancien ;
  • Le montant de votre apport personnel ;
  • La composition de votre foyer ;
  • Votre revenu fiscal de référence.

Pour une simulation de votre prêt à taux zéro aussi juste que possible, nous vous recommandons donc de vous munir de tous les documents qui vous permettront de renseigner les informations ci-dessus aussi précisément que faire se peut.

Les documents à fournir pour un crédit à taux zéro

Une fois que vous êtes sûr de remplir toutes les conditions d’obtention, il ne vous reste plus qu’à faire la demande auprès d’une banque qui propose le PTZ. N’oubliez pas de souscrire une assurance emprunteur, condition sine qua none à l’obtention du prêt.

Pour faire la demande de PTZ, munissez-vous de :

  • Votre justificatif d’identité et une fiche de renseignements
  • Vos justificatifs de ressources
  • Le contrat de construction d’une maison individuelle, de réservation ou le contrat préliminaire pour l’achat d’un lot à un promoteur, le permis de construire ou la promesse de vente
  • Des informations concernant le prêt bancaire classique en complément du PTZ
  • Les quittances de loyer prouvant que vous ne possédez pas déjà une résidence principale dans les mois précédents
  • Les devis des travaux que vous envisagez d’entreprendre dans le logement ancien
LesFurets.com - François

Tout savoir sur le prêt immobilier

Retrouvez nos guides conseils ainsi que les dernières actualités du monde du prêt immobilier.

Guides
Voir tous les guides prêt immobilier
Actualités
Voir toutes les actualités prêt immobilier
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d'un particulier avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 10 jours, la vente est subordonnée à l'obtention du prêt et si celui-ci n'est pas obtenu, le vendeur devra lui rembourser les sommes versées.

Si la prestation d’intermédiation est proposée à distance, vous disposez d’un délai légal de quatorze jours calendaires révolus à compter de la date de signature de la convention d’intermédiation par les Parties, vous permettant de vous rétracter sans motif ni pénalité. Ce droit de rétractation ne s’applique pas aux contrats exécutés intégralement par les deux parties à la demande expresse du client et avant que ce dernier n’exerce son droit de rétractation.
Comparer