Comparateur de rachat de crédits
Regroupez vos crédits et baissez vos mensualités jusqu'à 60%
Faire une demande
rachat de crédit sans cdi

Pourquoi avoir un CDI est important lors d’un regroupement de prêts ?

Lors de l’analyse d’une demande de rachat de crédit, la banque va en priorité consulter votre situation professionnelle. Si elle s’intéresse à vos revenus, c’est surtout votre statut qui fera la différence. Que vous souscriviez un crédit ou que vous ayez besoin de faire un rachat de crédit, avoir un CDI est un véritable plus pour rassurer les banques :

  • ce CDI atteste d’une stabilité professionnelle, ce sera encore plus rassurant s’il a été signé il y a quelques années
  • le CDI permet d’assurer des revenus constants et donc une meilleure capacité de remboursement

Les cas spécifiques d’un rachat de crédit sans CDI

Être sans CDI ne signifie pas que vous n’ayez aucune activité. Aussi, rassurez-vous, il reste possible de faire un rachat de crédit sans CDI.

  • Le rachat de crédit en CDD est possible si vous êtes en mesure de prouver que vous travaillez sans interruption depuis des années. Ce sera également le cas pour le rachat de crédit en tant qu’intérimaire. N’hésitez pas à donner vos avis d’imposition pour rassurer la banque. Si vous êtes en période d’essai, peut-être est-il raisonnable d’attendre que votre CDI soit validé définitivement.
  • Le rachat de crédit quand on est entrepreneur est naturellement possible. Il en va de même pour le rachat de crédit quand on est artisan. Cette fois, vous n’avez pas de CDI, simplement parce que cela n’existe pas. Cela ne signifie en rien que vos revenus ne sont pas suffisants pour obtenir gain de cause. Apportez à la banque vos derniers bilans, ces documents permettront à l’organisme de prêt de mieux connaître votre situation financière. Pour un rachat de crédit quand on est autoentrepreneur, il faudra cette fois apporter ses comptes annuels, voire son avis d’imposition, le bilan n’est pas obligatoire avec ce statut.
  • Le rachat de crédit pour un senior ou un retraité est possible au même titre que pour un salarié en CDI. En effet, les banques savent qu’un retraité ne subira pas de perte de revenus contrairement à un salarié qui peut perdre son emploi à tout moment. C’est donc une situation rassurante. Le seul bémol : l’âge qui peut engendrer un décès prématuré et une incapacité à rembourser les crédits.
  • Le rachat de crédit pour profession libérale peut s’envisager également comme pour un entrepreneur dès lors que vous démontrez que vous avez la capacité de rembourser ce prêt.

Quelle que soit votre situation professionnelle, les montants en jeu et les types de prêts à regrouper vont impacter la décision de la banque. Car, ne l’oubliez pas, si un CDI offre plus de chances d’obtenir une réponse favorable, une banque sera susceptible d’accepter plus facilement, la demande d’un entrepreneur dont le revenu mensuel est de 4 000 € que celle d’une personne en CDI à 1 200 € par mois. L’essentiel pour la banque est votre capacité à rembourser, elle prendra en compte votre taux d’endettement pour prendre sa décision.

Nos conseils pour un rachat de crédit sans CDI réussi

Vous n’avez pas de CDI, mais vous avez réellement besoin de ce rachat de crédit pour améliorer votre situation financière ? Pas d’inquiétude, il existe des solutions pour obtenir une réponse favorable de la banque.

  • Avoir un coemprunteur : de cette manière vous augmentez les revenus du foyer et pouvez ainsi réduire votre taux d’endettement, ce qui vous ouvrira plus facilement les portes du rachat de crédit.
  • Être propriétaire, un gage de substitution au CDI : le fait de posséder un bien immobilier est rassurant pour les banques qui savent qu’elles pourraient saisir ce bien en cas de défaillance financière de votre part.
  • L’importance de la caution et de l’assurance emprunteur : assurer un prêt ou s’adresser à un organisme de cautionnement est un moyen de rassurer la banque qui sait qu’elle bénéficiera d’une alternative financière si vous n’êtes plus en mesure de rembourser votre crédit.
  • Disposer de revenus réguliers : le CDI n’est pas la seule solution pour obtenir un rachat de crédit. Avec des revenus réguliers et dont le montant est suffisant pour assumer le remboursement des mensualités, la banque peut vous accorder un rachat de crédit.
  • Être très rigoureux sur la tenue de ses comptes : une personne qui n’épargne pas et qui est à découvert tous les mois ne va pas rassurer la banque. Une bonne gestion de vos comptes bancaires sera un véritable argument pour les organismes prêteurs.
  • Avoir un garant : si un proche peut se porter caution, ce sera un argument pour rassurer une fois de plus la banque si vous n’êtes plus en mesure de rembourser votre prêt.
  • Faire appel aux services d’un courtier : ce professionnel travaille régulièrement avec les banques afin de vous obtenir les meilleures conditions. L’intervention d’un courtier en rachat de crédit est aussi une solution pour obtenir une réponse favorable, même sans CDI. Les courtiers sont habitués à traiter des dossiers complexes, et savent les valoriser.