MENU
Comparateur de rachat de crédits
Regroupez vos crédits et baissez vos mensualités jusqu'à 60%
Faire une demande
Partager sur

Mobilité bancaire et regroupement de prêts feraient-ils bon ménage ? Grâce à de nouvelles dispositions légales, il est plus facile de changer de banque. Par contre, comment faire pour garder ses encours de prêts ? Il existe une solution : le rachat de crédit dans la même banque ou un autre établissement bancaire.

Rachat de crédit : pourquoi changer de banque ?

Depuis l’entrée en vigueur de la loi Hamon en 2014, avec son service d’aide à la mobilité bancaire, et plus récemment de la loi Macron en 2017, changer de banque n’est plus censé être un casse-tête pour les usagers.

Toutes les démarches administratives sont désormais prises en compte par la nouvelle banque dans un délai maximal de 22 jours ouvrés. Si le consommateur signe un mandat de mobilité, il n’aura plus besoin de prévenir les établissements concernés par ses prélèvements et virements automatiques. La nouvelle banque s’en charge également.

Cependant, comme le transfert d’un crédit immobilier est impossible de banque à banque, il est impératif de changer de banque pour le rachat de son prêt immobilier. Ces mesures favorables à la mobilité bancaire ne prennent pas en compte les crédits à la consommation, les crédits immobiliers, ni les comptes d’épargne comme l’assurance-vie, les livrets A ou autres LDD.

Changement de banque et rachat de crédit : la méthode à suivre

La solution est alors de faire un rachat de crédit pour changer de banque. Vos crédits en cours de remboursement seront soldés par anticipation par le nouvel établissement et vous n’aurez pas besoin de changer la domiciliation bancaire.

Celui-ci mettra en place un nouveau prêt et vous n’aurez alors plus qu’un seul crédit à amortir, avec une seule mensualité, sur une durée plus allongée. Ces prélèvements seront réalisés sur votre compte courant.

À noter que les organismes de regroupement de prêt ne demandent pas à leurs clients de changer de banque pour faire un rachat de crédit. Conserver son compte courant dans sa banque est ainsi tout à fait normal.

Le conseil d'Hervé !
Légalement, rien ne vous oblige à changer de domiciliation bancaire lorsque vous effectuez un rachat de crédit. Pensez à choisir le compte sur lequel vous souhaitez être prélevé. Par défaut, la banque choisira celui sur lequel est crédité le salaire le plus important.

Comparer les offres de rachat de crédit avant de changer de banque

Avant de changer de banque et de profiter des nouvelles mesures profitant à la mobilité bancaire, nous vous conseillons de passer par un comparateur de rachat de crédit comme celui proposé par lesfurets pour avoir un premier aperçu sur votre nouvelle mensualité.

Réalisable en 3 minutes seulement, celui-ci vous permet de renseigner tout un tas de critères relatifs à votre demande, pour obtenir un panel de propositions les plus en accord avec votre profil. Qu’il s’agisse d’un regroupement de prêts concernant plusieurs crédits conso, d’un rachat d’un emprunt immobilier, ou les deux, comparez en amont pour économiser !

Faut-il absolument changer de banque pour un rachat de crédit ?

Cependant, le rachat de crédit sans changer de banque est toujours possible. Les taux d’intérêt peuvent baisser dans tous les établissements financiers. Votre banque est peut-être très concurrentielle. Négocier le rachat d’un prêt immobilier sans changer de banque consiste à demander à votre banque de revoir à la baisse le taux d’intérêt en vigueur dans votre contrat de prêt, s’il est à taux fixe. Des frais d’avenant seront peut-être facturés, mais ils sont négociables. Changer de banque pour le rachat de son crédit  n’est donc pas indispensable, et vous aurez forcément des avantages à rester dans votre banque !

Faire une demande de rachat de crédits
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande de rachat de crédits