MENU
Comparateur de rachat de crédits
Regroupez vos crédits et baissez vos mensualités jusqu'à 60%
Faire une demande
Partager sur

Qu’est-ce qu’un rachat de crédit pour locataire ?

Vous avez certainement entendu parler du rachat de crédit. Mais vous pensiez peut-être que cette possibilité était réservée aux propriétaires de leur logement.

Or, ce n’est pas le cas : le rachat de crédit pour locataire (ou regroupement de crédits pour locataire) offre, comme son nom l’indique, cette possibilité à un locataire. Le principe est simple : regrouper tous les crédits à la consommation en cours (crédit personnel, renouvelable, auto/moto, travaux), ainsi que certains crédits immobiliers (quand ils concernent un investissement locatif ou le financement d’une résidence secondaire), mais aussi certaines dettes (découverts bancaires, retards de paiement concernant le loyer ou les impôts, etc.).

Le rachat de crédit pour locataire vous permet de remplacer une multitude de mensualités éparses par une seule mensualité, inférieure au cumul de vos remboursements actuels, et de bénéficier d’un taux d’intérêt unique. Un sacré coup de pouce quand il s’agit de respirer financièrement, de se refaire une trésorerie, ou de rembourser ses dettes dans des conditions optimales.

Un regroupement de crédits pour locataire peut être réalisé auprès d’une banque, d’un établissement de crédit non bancaire, ou avec l’aide d’un intermédiaire spécialisé (comme un courtier).

Dans quels cas pouvez-vous avoir recours à un rachat de crédit pour locataire ?

L’option du rachat de crédit pour locataire est réservée aux personnes qui ne sont pas propriétaires de leur résidence principale. La définition est toutefois assez large, puisque vous pouvez être locataire dans le parc privé ou public, logé par votre employeur (logement de fonction), ou hébergé à titre gratuit. Les statistiques sont parlantes : contrairement à une idée reçue, 55 % des regroupements de crédit sont le fait des locataires.

Tous les profils de locataires peuvent avoir accès à cette solution : particuliers, salariés, professionnels libéraux, etc. Il existe même un rachat de crédit pour fonctionnaire locataire.

Mais pourquoi réaliser une telle opération ? Différents cas de figure peuvent vous pousser à demander un rachat de crédit pour locataire :

  • Vous souhaitez assainir vos finances en bénéficiant d’un allègement de vos remboursements (la mensualité unique peut être réduite de 60 %)
  • Vous voulez éviter de tomber en situation de surendettement, ou d’être inscrit au fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) de la Banque de France
  • Vous envisagez de simplifier la gestion de vos finances (taux d’intérêt unique, interlocuteur unique)
  • Vous avez besoin de financer un nouveau projet
Regrouper en une seule et même mensualité différents crédits
Je compare

Quelle est la durée autorisée pour un rachat de crédit locataire ?

Grâce au rachat de crédit pour locataire, vous avez la possibilité de réduire drastiquement vos charges mensuelles, en les regroupant en une mensualité unique réduite. Mais cela implique, en contrepartie, d’allonger la durée de l’emprunt, seul levier permettant de jouer sur le montant de la mensualité. Toute la question est de savoir jusqu’où vous pouvez aller. Est-il possible, par exemple, de réaliser un rachat de crédit pour locataire sur 15 ans ou 20 ans ?
La réponse est non, du moins la plupart du temps. Dans la grande majorité des cas, cette opération est limitée à une durée de 12 ans, soit 144 mois. En comparaison, pour un rachat de crédit propriétaire, le plafond est fixé à 15 ans, soit 180 mois.

Toutefois, il existe des exceptions, par exemple si votre taux d’endettement est élevé, ou si la somme globale à rembourser dépasse le montant maximal autorisé (voir plus bas). À condition de consentir à une caution hypothécaire sur un bien immobilier familial (la maison des parents, l’appartement de vacances…), cette solution est envisageable. Pour autant, un rachat de crédit sur 20 ans pour un locataire est inimaginable.

Si c’est notamment votre cas, sachez qu’un simple outil de calcul de votre taux d’endettement peut vous permettre d’ajuster votre projet et éventuellement ajuster le tir en amont de votre demande. N’hésitez pas à l’utiliser.

Quel est le montant maximal d’un rachat de crédit pour locataire ?

Un autre paramètre à prendre en compte dans le cadre d’une opération de regroupement concerne la somme globale à racheter. La plupart des établissements de prêt imposent une limite à ne pas dépasser, de sorte que le montant maximum pour un rachat de crédit pour locataire est fixé à 100.000 euros. Il est donc indispensable que le cumul de vos sommes restantes dues et de vos dettes soit inférieur à ce montant. Là encore, des exceptions sont possibles au cas par cas, en fonction des profils.

Notez qu’il existe également un seuil minimal pour bénéficier d’un regroupement de crédits pour locataire : 1.500 euros.

Rachat de crédit pour un locataire fiché FICP ou en situation de surendettement : est-ce possible ?

Vous êtes en situation de surendettement ou fiché à la Banque de France, et vous vous demandez s’il est possible de bénéficier d’un regroupement de vos crédits et de vos dettes ?

  • Le rachat de crédit en cas de surendettement du locataire est non seulement permis, mais recommandé. Cette opération s’adresse précisément aux personnes en difficulté, ou qui risquent de l’être à un moment donné, afin qu’elles puissent assainir leurs finances.
  • Le rachat de crédit pour un locataire inscrit au FICP s’avère plus compliqué. En tant que tel, vous n’avez pas le droit de prendre de nouveau crédit ni de racheter vos prêts existants. Mais des exceptions sont possibles, notamment si vous passez par un courtier spécialisé.

Comment procéder à un rachat ou à un regroupement de crédits pour locataire ?

Si vous envisagez de recourir à la solution du rachat de crédit pour locataire, il vous faut trouver un établissement qui accepte de consentir à cette opération. Vos interlocuteurs vont passer votre profil financier au peigne fin : revenus mensuels, charges fixes, dépenses, épargne, comportement bancaire (découverts, achats compulsifs « au-dessus de vos moyens », etc.). Vous devez donc montrer patte blanche.

Pour ce qui est de choisir l’établissement, vous avez trois possibilités : vous adresser à une banque, contacter un établissement de prêt non bancaire, ou recourir à un courtier spécialisé. Ce dernier peut faire jouer la concurrence afin de vous trouver les meilleures conditions de rachat.

Avant toute chose, la meilleure option reste de consulter un comparateur d’établissements financiers comme lesfurets. C’est la clé pour trouver un interlocuteur capable de répondre le mieux à vos besoins en matière de rachat de crédit pour locataire !

Faire une demande de rachat de crédits
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande de rachat de crédits