MENU

Rachat de crédits sans emploi

Réalisez gratuitement votre demande de rachat de crédits pour chômeur et baissez vos mensualités

Faire une demande

Envoyez une demande de rachat de crédits auprès de nombreux organismes

Organismes de rachat de crédits

Rachat de crédits pour chômeur : est-ce possible ?

La crise est passée par là ! Le licenciement de travail est un accident de la vie professionnelle qui peut se présenter. Malheureusement, une situation de chômage provoque un impact significatif sur la capacité d’endettement.

Les personnes sans emploi sont exposées au surendettement pouvant aller jusqu’au fichage bancaire. Le chômage ne dispense pas les emprunteurs de rembourser les crédits qu’ils ont souscrits pendant leur période d’activité professionnelle.

Pour alléger leurs mensualités, les emprunteurs en situation de chômage peuvent se tourner vers le regroupement de crédits.

Rachat de crédits : les banques l’accordent-elles aux personnes sans emploi ?

Sur le papier, le rachat de crédits se présente comme une solution de secours pour les emprunteurs sans emploi. En revanche, les banques sont souvent frileuses face à ce type de situation financière à l’inverse des fonctionnaires qui offrent plus de garanties.

En effet, les organismes prêteurs ne sont pas à l’aise avec l’idée de finaliser un dossier de rachat de crédits réalisé par un emprunteur en situation de chômage. Comme les revenus de l’emprunteur sont en baisse, les banques restent frileuses.

À savoir : les allocations chômage ne sont pas considérées comme des revenus. Elles ne peuvent pas être prises en compte dans le calcul du taux d’endettement.

Rachat de crédits : les cas spécifiques d’obtention d’un rachat de crédits sans emploi

  • Avoir un co-emprunteur

Pour évaluer votre éligibilité au rachat de crédits, les banques se basent sur deux principaux critères : Vos revenus, votre situation professionnelle ainsi que celle de votre co-emprunteur.

Dans le cadre d’un rachat de crédits, votre co-emprunteur doit avoir une activité professionnelle avec un revenu minimal de 1500 euros. La banque pourra éventuellement vous accorder un rachat de crédits. Pour rassurer votre organisme de prêt, votre co-emprunteur doit présenter une situation professionnelle stable afin de garder un taux d’endettement inférieur à 33%.

  • Une personne se porte caution

Même si l’accès au rachat de crédit pour les emprunteurs en situation de chômage n’est pas une mince affaire, l’emprunteur peut se tourner vers une tierce personne qui se porte caution.

En optant pour cette solution, si l’emprunteur ne rembourse pas ses créances, ce sera au tour de la personne qui s’est portée caution de reprendre la main sur le remboursement de la dette de l’emprunteur.

Avant d’accepter le dossier de rachat de crédits, la banque passe au peigne fin les revenus déclarés par la tierce personne qui s’est portée caution. Si cette dernière possède des biens, elle peut les hypothéquer pour légitimer sa position de garant.

  • Se tourner vers les particuliers

Pour regrouper leurs dettes, les emprunteurs en situation de chômage peuvent se tourner vers des particuliers pour réaliser un rachat de crédits. En passant par cette voie, vos proches pourront vous accorder votre prêt sans se soucier de votre situation professionnelle.

Faites une simulation en ligne avec LesFurets.com si vous avez un co-emprunteur

Être en situation de chômage ferme quelques portes. Il n’est pas toujours évident de convaincre les banques de la solidité de votre dossier dans le cadre d’un rachat de crédits. Vous pouvez formuler votre demande via notre formulaire. Vous aurez une réponse immédiate. Ce service est :
  • Rapide
  • Gratuite
  • Sans engagement
  • Accessible 24h/24, 7j/7

 

Notre partenaire Solutis revient vers vous pour finaliser votre dossier et sélectionner le meilleur organisme de rachat de crédit pour répondre à votre besoin.

LesFurets.com - François

Guides
Voir tous les guides rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d'un particulier avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.
Lorsqu'une opération de crédit entraîne la diminution du montant des mensualités, celle-ci peut entraîner un allongement de la durée de remboursement du crédit et majorer son coût total.
Comparer